27.12.2016 - PAR La Redaction

5 scandales sexuels qui ont secoué le Maroc en 2016

5 scandales sexuels qui ont secoué le Maroc en 2016 DR
On se souviendra de 2016 comme une année noir et tragique au niveau international. Attentats, guerre, mort de célébrités… Au Maroc, l’année 2016 nous a apporté son lot de scandales sexuels. Rétrospective.

9 mars 2016: les homosexuels de Béni Mellal

Une affaire qui a fait couler beaucoup d’encres…  Celle de deux homosexuels marocains vivant à Beni Mellal, lynchés et filmés par un groupe d’hommes. Ces derniers ont fait irruption dans l’appartement où les deux hommes se trouvaient. Menacés, insultés, tabassés puis jetés dehors nus, ces deux homosexuels ont été filmés tout au long de leur agression. La vidéo a fait le tour du web et scandalisée par delà les frontières marocaines. Plus effroyable encore, les deux victimes se sont retrouvées derrière les barreaux, tandis que leurs agresseurs ont été relâchés puis condamnés à des peines moins lourdes que leurs victimes.

5 août 2016: L’agression sexuelle au JO de Rio

Le boxeur Hassan Saada, membre de la délégation est partie au Brésil pour défendre les couleurs du royaume aux JO 2016. Il a été arrêté pour agression sexuelle présumée sur deux femmes de ménage du Village olympique. Le boxeur est toujours retenu au Brésil, dans l’attente de son procès. Il y a quelques mois, son avocat a fait une demande d’extradition pour que le boxeur soit jugé au Maroc. Un accord impossible compte tenu de l’absence de coopérations judiciaires entre le Maroc et le Brésil. En attendant, Hassan vit dans un appartement à Rio et attend son passage au tribunal.

21 août 2016: les amants du MUR

Moulay Omar Benhammad et Fatéma Nejjar, vice présidents du Mouvement unicité et réforme (MUR), ont été pris en flagrant délit d’adultère. Les « amants du MUR » ont été interpellés par la BNPJ, brigade nationale de la police judiciaire, en flagrant délit d’adultère à bord d’une voiture près d’une plage dans la région de Mansouriah. Dans un premier temps, Moulay Omar Benhammad a nié toute relation extraconjugale avec Fatéma Nejjar avant d’évoquer un acte de mariage coutumier avec cette dernière depuis son veuvage. Le fin mot de l’histoire : deux mois de prison avec sursis et une amende de 500 dirhams.

26 octobre 2016: Saad Lamjarred, une affaire de viol

Incarcérée depuis le 31 octobre à la prison de Fleury-Mérogis. Lamjarred est suspecté d’avoir agressé sexuellement une jeune femme de nationalité française, la nuit du mardi 25 octobre au matin du 26 octobre. Il a été mis en examen pour "viol aggravé" et "violences volontaires aggravées". A la veille du concert qu'il devait donner à Paris le 29 octobre, une femme de 20 ans avait porté plainte affirmant avoir été agressée quelques heures plus tôt par le chanteur. Son arrestation à Paris a fait les gros titres de la presse au Maroc et mis en émoi les réseaux sociaux.

28 octobre 2016: le baiser des adolescentes de Marrakech

Deux filles de 16 et 17 ans ont été arrêtées pour s'être embrassées sur un toit de la ville ocre, le 28 octobre 2016. A l’époque des faits, l’Union féministe libre et l’avocat des jeunes filles avaient annoncé leurs mises en liberté provisoire. Après plusieurs semaines de suspens, les deux adolescentes ont été innocentées. Un verdict qui fait du bien au moral !

Vos commentaires


NEWSLETTER

Restez informée en recevant notre newsletter
Top Articles