Booba aka Le duc de Boulogne se produira sur la scène de l’OLM Souissi

L’un des plus grands noms du rap français montera sur la scène de l’OLM Souissi ce 16 mai prochain lors du Festival Mawazine qui se tiendra du 12 au 20 mai 2017.
Avec huit disques d’or et cinq disques de platine au compteur, Booba est le premier rappeur français, toutes ventes confondues.

 
De son vrai nom Elie Yaffa, ce Franco-Sénégalais né en 1976, devient Booba quand il commence à rapper à Boulogne dans les Hauts-de-Seine. Après des débuts avec le collectif Beat 2 Boul, qui réunit les Sages Poètes de la Rue, et l’écurie Time Bomb, qui rassemble Pitt Baccardi et Oxmo Puccino, Booba fonde avec le rappeur Ali le duo Lunatic, qui agitera l’underground pendant de nombreuses années.

 

 
Le premier album du groupe, Mauvais oeil, sorti en 2000 sous le label indépendant 45 Scientific, créé pour l’occasion, est le premier à recevoir un Disque d’or attribué à un label de rap 100% indépendant.

 

 

 

S’en suit une carrière solo pour Booba, qui sort son premier opus, Temps Mort, et s’impose avec le tube Destinée. À la clé: un nouveau Disque d’or et un succès grandissant pour l’artiste, qui poursuit sa carrière en réalisant la bande originale du film Taxi 3.

Lire aussi :  Big Shift, les parodieurs marocains dont on se souviendra

 

 

Imbattable dans la catégorie poids lourds du rap français, Booba revient en novembre 2010 de Miami, où il a enregistré Lunatic. Ce quatrième album inclut des duos avec P. Diddy, Akon et Ryan Leslie.

 
L’aura de Booba est toujours aussi grande quand sort, deux ans plus tard, l’album Futur, qui réunit des featurings avec Rick Ross et 2 Chainz. L’opus totalise dès sa sortie plus de 17.000 ventes sur iTunes et bat le record français de ventes digitales, toutes catégories musicales confondues, en une seule semaine, il finira double disque de platine.

 
Très prolifique, Booba sort la même année (2015) deux autres albums, tous deux certifiés double disque de platine: D.U.C avec Future, Mavado, Lino, Jeremih et la star du reggaeton Farruko, et Nero Nemesis – incluant les hits « Validée » et « 92i Veyron » – et dont le titre Génération Assassin est un hommage au groupe éponyme qui a marqué l’adolescence de l’artiste.