Cuir, daim, nubuck : comment entretenir ses peausseries ?

Cuir pleine fleur ou croûte de cuir, daim ou nubuck : pas évident d’entretenir ces différents types de peaux, plus ou moins fragiles. Découvrez nos conseils de pro.

 

Daim, cuir, nubuck… Quelle matière est la plus fragile ?

Toutes les peausseries dont le cuir n’est pas lisse sont fragiles, comme le daim, le nubuck, la croûte de velours… Ces matières boivent beaucoup plus les taches qu’un cuir tanné et lisse. Il faut donc y faire particulièrement attention : éviter les frottements avec un vêtement plus foncé, éviter les taches, les protéger de la pluie…

 

Quelle méthode conseillez-vous pour détacher ces matières plus fragiles ?

En cas de tache grasse, je conseille d’appliquer de la poudre texienne ou terre de sommière, pendant 12 heures environ. On trouve ce produit chez toutes les bonnes drogueries ou grandes surfaces de bricolage, au rayon produits de nettoyage. Ensuite, on l’enlève avec une brosse douce mais assez rigide quand même, pour frotter la peau. Il existe également des brosses spécialement conçues pour le daim, pour les taches plus superficielles. Enfin, si vraiment c’est une grosse tache qui ne part pas malgré ses différentes méthodes, on peut utiliser un papier de verre très fin, en frottant très doucement.

 

Et pour le cuir plus résistant, quelle méthode adopter pour lui conserver sa souplesse ?

Lire aussi :  Dress code : Le pantalon cigarette pour avoir de belles gambettes

S’il s’agît de croûte de cuir, il n’y a pas d’entretien particulier, si ce n’est de le nettoyer avec un peu d’eau savonneuse et un coton doux. En revanche, s’il s’agit de cuir pleine fleur (utilisé dans la totalité de son épaisseur), il faut faire attention à l’eau. Dès que votre sac ou votre veste prend l’eau, essuyez-les aussitôt pour ne pas que la goutte fasse de marque. Vous pouvez y appliquer une crème spécialement conçue et étudiée pour le cuir tous les mois si c’est quelque chose que vous portez quotidiennement. Le cirage, de la même teinte que le produit à entretenir, est également utile à condition de le prendre en boîte et de l’appliquer avec un chiffon. Après avoir respecté un petite temps de pause, on frotte avec un chiffon doux pour faire briller le cuir et éviter les taches sur les vêtements.

 

Faut-il réimperméabiliser le cuir régulièrement ?

Le cuir est imperméable naturellement et le fait de l’imperméabiliser avec un produit n’évitera pas les taches de toute façon… Pulvérisé de trop près, il peut faire des marques, et de trop loin, cela ne sert à rien. Je suis donc plutôt contre l’imperméabilisation, à moins de le faire faire par un professionnel.