6 questions à Issam Jaafari, le gagnant de Top Chef Arabia 2016

Imane: D’où vous vient cette passion pour la cuisine?

Issam Jaafari: Depuis mon enfance, je donnais un coup de main à ma mère et mon grand-père était cuisinier.  A l’âge de 14 ans j’ai commencé à travailler dans un restaurant où j’effectuais les travaux préliminaires. C’est lors de cette expérience que je suis tombé amoureux de la cuisine. Après l’obtention de mon baccalauréat, je me suis inscrit à l’Institut spécialisé de technologie appliquée hôtelière et restauration à Casablanca. C’est à ce moment là que j’ai débuté ma carrière professionnelle. En 2006, j’ai travaillé chez les Frères Pourcel à Marrakech. J’aime beaucoup les compétitions de cuisines, en particulier cette montée d’adrénaline.  J’ai été le premier chef a représenté l’Afrique au Bocuse d’or, j’ai obtenu plusieurs récompenses dont la Coupe du Monde des Glaces en Italie et la Toque d’Or en France, ainsi que le trophée Passion de l’académie culinaire française.

Imane: Qu’est ce qui vous a donné envie de participer à l’émission Top Chef?

Issam Jaafari: J’ai participé à bon nombre de compétitions, je n’ai jamais eu la chance de participer à Top Chef. Je regardais souvent Top Chef France et Australie. Et quand j’ai vu l’annonce sur internet, je me suis dis: pourquoi ne pas m’inscrire? J’avais quelques appréhensions au départ, mais ma mère m’a encouragé. J’avais peur de perdre mon travail mais elle m’a dit de foncer !

Imane: Comment avez-vous vécu cette aventure?

Issam Jaafari: Top Chef est une expérience très dure mais aussi très riche. Les épreuves étaient difficiles, on devait cuisiner dans des endroits insolites tels que le désert ou chez des enfants. On pouvait avoir une épreuve très tôt le matin comme le soir. Mais j’ai appris beaucoup de choses, je me suis ouvert à d’autres cultures, j’ai appris de nouvelles techniques de cuisines, j’ai appris à gérer mon stress et à retenir les remarques du jury pour m’améliorer. C’est une aventure qui m’a beaucoup apporté et qui m’a appris à améliorer mon niveau et à progresser pour mes futures expériences.

Lire aussi :  Kamar Saadaoui: 4 questions pour le 8 mars

Imane: Quel est votre plat préféré ?

Issam Jaafari: J’aime énormément le poisson! Et bien entendu les plats de ma mère (rires). Mon plat préféré c’est le tajine de poisson souiri avec des épices marocains, tout simplement !

Imane: Quel est votre ingrédient préféré?

Issam Jaafari: L’épice que j’aime beaucoup, c’est ras el hanout. C’est un mélange d’épices qui contient une dizaine d’ingrédients. Cet épice à la capacité de rendre un plat savoureux.

Imane: Quels sont vos projets pour l’avenir?

Issam Jaafari: Je vais me marier, je vais faire des enfants et je vais rester à la maison faire la cuisine (rires). Non, j’ai beaucoup de projets, je compte enseigner la cuisine aux amateurs, j’aimerais partager mon savoir-faire et mon expérience avec les jeunes chefs. Et surtout, j’aimerais apporter ma touche personnelle et ma signature à la cuisine marocaine.