Interview: Dj R3hab, roi des platines

VOIR TOUTES LES PHOTOS
3 Photos
Interview: Dj R3hab, roi des platines
R3hab-Bangkok-12-02-17-jochemschuiling-lowress-3813

Interview: Dj R3hab, roi des platines
r3hab-japan-jochem-schuiling-highress-6426 copy2

Interview: Dj R3hab, roi des platines
r3hab-zagreb-jochem-schuiling-lowress-7652 (1)

Marocain d’origine mais natif de Breda au Pays-Bas,  Fadil Elghoul alias DJ R3HAB appartient à la dream team des DJ les plus en vue du moment. Il a fait ses marques en collaborant avec des artistes tels que Calvin Harris, Taylor Swift, Bruno Mars, Rihanna et en participant à des festivals internationaux comme Tomorrow Land , Coachella, Summerburst pour ne citer que ceux-là. Son style particulier lui a valu de remporter l’IDMA Best Breakthrough Artist Award à Miami il y a de cela 5 ans et surtout d’être confirmé comme l’une des figures de proue de la Dutch House. Véritable machine à hits, le musicien cumule plus de 200 millions de lecture sur Soundcloud et plus de 600 millions de vues sur Youtube. Rencontre.

 

 

Sarah: Quels sont vos projets actuels?

Dj R3hab: Je viens de clore une grande tournée en Chine où je me suis produit seize fois à guichets fermés. J’ai également dévoilé mon nouveau single « Trouble » qui connaît un beau succès. Enfin, je vais me produire dans plusieurs festivals cet été, à Tokyo notamment en compagnie de Calvin Harris, Zara Larsson, DAYA, G-Eazy, Due Lipa, Phoenix…

 

 

 

 

Sarah: Prévoyez-vous de faire un passage au Maroc ?

Dj R3hab: J’espère le faire bientôt. Je veux être sûre d’offrir à mes fans marocains un show à la hauteur.

 

 

 

 

Sarah: Qu’est-ce qui vous apporte la plus grande satisfaction?

Dj R3hab: C’est l’amour et l’énergie que m’offrent les fans. C’est précieux.

 

 

 

 

Sarah: Quel est le featuring qui vous a le plus marqué?

Dj R3hab: Je suis très fier des remix que j’ai fait de la chanson « Work » de Rihanna. Elle les a tellement aimé qu’elle m’a demandé de la rejoindre en tournée ! J’adorerais aussi collaborer avec un artiste marocain.

 

 

 

 

Sarah: Qu’est ce que vous écoutez en ce moment?

Dj R3hab: J’ai toujours été un grand fan de Drake. En ce moment, j’écoute aussi le nouvel album de Big Sean.

 

 

 

 

Sarah: Comment gérez-vous votre rythme de vie nocturne?

Dj R3hab: Je planifie mon emploi du temps pour pouvoir dormir suffisamment. Si je sais que je dois me produire la nuit, la veille je me couche vers 20h pour me réveiller à 11h30 ! De cette manière, je suis certain d’avoir suffisamment d’énergie.

Lire aussi :  Interview: «Slimane, une voix, sa voie...»

 

 

 

 

 

Sarah: Quel est votre routine quotidienne ?

Dj R3hab: Mon premier réflexe le matin est de boire de l’eau, prendre une douche et faire du sport pendant une heure. J’essaye de ne pas utiliser mon téléphone avant d’avoir terminé (rires). Ensuite, je travaille ma musique sans arrêt jusqu’au coucher.

 

 

 

 

 

Sarah: Quel est le sport que vous pratiquez?

 

Dj R3hab: Les arts martiaux, depuis toujours. Il n’y a pas mieux pour se dépenser et faire le plein de bonnes énergies.

 

 

 

 

 

Sarah: Selon vous, qu’est-ce que la femme parfaite?

 

Dj R3hab: La femme parfaite est celle avec qui on peut partager nos rêves et nos idées. C’est celle qui nous comprend et nous soutient inconditionnellement. C’est rare d’en croiser une à notre époque parce qu’on vit à 100 à l’heure et que les gens se lassent et abandonnent facilement. Il faut se battre et travailler sur soi, c’est l’unique manière de réussir une relation.

 

 

 

 

 

Sarah: Qu’auriez-vous à dire aux jeunes marocains ?

Dj R3hab: Je crois fermement au pouvoir de la passion. Si vous voulez quelque chose, ne laissez personne vous empêcher de l’obtenir. Ils seront nombreux à essayer de vous décourager pour vous amener vers un choix de vie d’apparence plus raisonnable et conventionnel. Mais la vie est une question de risques et il faut écouter son cœur. Le pire que l’on puisse vivre est le regret de ne pas avoir poursuivi ses rêves et, au contraire, se contenter de faire quelque chose de banal. Mieux vaut faire ce que l’on aime et pour cela, il faut se sacrifier et ne pas être attaché aux choses matérielles.