Quand les enfants nous font honte…

Florilège de ces moments de solitude, que vous avez certainement dû vivre, vous aussi !

Les enfants sont craquants, mignons, adorables… Sauf que parfois, on se passerait bien de leurs petits commentaires en public qui révèlent des secrets bien gardés (d’autant que la vérité sort de la bouche des enfants)… « Maman aussi, elle est poilue comme toi tu sais ! » lâche votre fils à votre voisin dans l’ascenseur…

 

Pour autant, les enfants sont naturels, disent ce qu’ils pensent (sans filtre) et c’est cette innocence qui permet de leur pardonner tant de choses ! Mais leur comportement peut aussi nous mettre mal à l’aise comme lorsque vous l’emmenez au parc avec son ballon, mais qu’il veut prendre celui des autres… Voici quelques situations un brin déstabilisantes, que vous avez peut-être déjà vécues, et nos conseils pour s’en sortir :

 

1 – Quand il répète tout

 
Votre enfant est une vraie pipelette ! A peine arrivé à l’école, il a tendance à TOUT raconter à la maîtresse dans les moindres détails. « Maman, elle a dit qu’on allait encore être en retard et que la maîtresse allait nous soûler ! »

 

 

 

Comment réagir ? Faites-vous petite, feignez d’être pressée pour vous éclipser rapidement, et tentez de vous rattraper tant bien que mal : « Tu as du mal comprendre mon chéri, je disais qu’il fallait se dé-pê-cher ! »

 

 

2 – Quand il connaît mieux sa géographie que vous

 
Vous vous amusez en famille autour d’un jeu éducatif permettant de tester votre culture générale. Votre enfant vous reprend soudainement sur la réponse que vous venez de donner fièrement. « Mais non, c’est Budapest la capitale de la Hongrie ! » Non seulement vous n’obtenez aucun point, mais en plus, votre crédibilité en prend un coup…

 

 

Comment réagir ? On ne peut pas toujours tout savoir. Félicitez-le, tout simplement !

 

3 – Quand il tape une crise dans un magasin

 
Vous avez eu le malheur de passer à côté du rayon confiserie et votre enfant réclame des bonbons. Mais les friandises n’étaient pas sur votre liste de course. Résultat : il se met à pleurer, puis à hurler, jusqu’à se rouler par terre ! Vous aimeriez que Super Nanny débarque, par hasard, pour s’acheter des yaourts, mais vous voilà bien seul(e), à passer pour un parent sans aucune autorité.

 

Lire aussi :  Maman et femme active, comment tout gérer ?

 

 

 

Comment réagir ? Il ne faut surtout pas entrer dans son jeu en cédant pour qu’il arrête de vous faire honte. Car, chaque fois qu’il voudra quelque chose, il recommencera à pleurer pour parvenir à ses fins. Relevez-le calmement (ou continuez votre chemin, il finira par venir), et faites-lui comprendre qu’il n’obtiendra rien ainsi et qu’il sera puni en rentrant à la maison. Le chantage, ça ne marche pas !

 

4 – Quand il pose trop de questions

 
Les petits observent le monde qui les entoure. Dans les transports, dans la rue… votre enfant regarde autour de lui et vous demande à haute voix : « Dis, pourquoi le Monsieur, il n’a pas de cheveux ? Ou pire encore « Pourquoi la dame a de la moustache ? »

 

 

 

Comment réagir ? Faites-lui comprendre que ce ne sont pas des choses qui se disent, et que chaque personne est différente. On ne doit pas juger les gens, et encore moins sur leur aspect physique.

 

 

5 – Quand vous êtes convoqué… parce qu’il a mordu un enfant

 

 
En allant chercher votre tout-petit à la crèche, on vous fait part du comportement de votre enfant. Aujourd’hui, il a mordu son petit copain qui lui avait piqué son ballon ! En quelques instants, vous avez l’impression de passer de la famille modèle à la famille cannibale.

 

 

 

 

Comment réagir ? A cet âge, il s’agit de leur manière de s’exprimer. Expliquez-lui qu’il ne faut pas mordre les gens, ni frapper.

 

6 – Quand il casse tout chez vos amis

 
Vous êtes invités à passer l’après-midi en famille chez vos amis et vos enfants ne tiennent pas en place. Vous les laissez jouer, mais en courant dans l’appartement, ils cassent le vase de la grand-mère, renversent le verre de coca sur le tapis, s’accrochent aux rideaux comme Tarzan… Bref, vous comprenez désormais pourquoi personne ne vous invite avec vos enfants…

 

 

 

 

Comment réagir ? Les enfants sont turbulents, certes. Mais il faut leur apprendre à rester sage quand il le faut, surtout lorsqu’ils ne sont pas à la maison. Bien entendu, vous proposez de rembourser les pots cassés, et la prochaine fois que vous sortez en famille, fixez des règles avec vos petits diables avant même de mettre un pied dehors.