Vie Intime: «Pourquoi le frottis?»

Pour quelle raison apparaît-il crucial de réaliser un frottis ?

Dr. El Hissane Mehdi: Le frottis cervico-vaginal est un outil indispensable pour le dépistage des lésions pré cancéreuses  du col de l’utérus.  Les facteurs de risque du cancer du col de l’utérus sont nombreux mais un seul facteur semble actuellement retrouvé dans la quasi totalité des cancers diagnostiqués du col de l’utérus. Il s’agit du virus papilloma humain ou HPV. De nos jours le cancer de l’utérus est considéré comme un « cancer sexuellement transmissible ».  Le frottis cervico-vaginal est un moyen simple de dépistage, reproductible, peu couteux et relativement fiable avec une sensibilité de 70%.

A partir de quel âge faut-il le faire?

Dr. El Hissane Mehdi: La majorité des autorités sanitaires recommandent le dépistage par frottis à partir de 25 ans chez toutes les femmes ayant une activité sexuelle, ayant été ou pas vacciné contre l’HPV. Dans certaines situations, nous sommes amenés à effectuer un dépistage plus tôt surtout en ce qui concerne les jeunes femmes ayant eu des rapports très précoces ou alors chez celles qui ont des partenaires multiples.

A quelle fréquence?

Dr. El Hissane Mehdi: Une fois le premier frottis réalisé et dans le cas où il s’avère qu’il est normal, un autre est réalisé un an après et puis un frottis tous les 3 ans jusqu’a l’âge de 65 ans.

En quoi cet examen consiste t il exactement?

Dr. El Hissane Mehdi: La réalisation du frottis est très simple. Il peut être réalisé par un gynécologue, un médecin généraliste ou  une sage femme. Certaines conditions doivent être respectées avant de faire un frottis. Le frottis doit être effectué en dehors de la période des règles ou de saignement et à distance des rapports sexuels (48 heures). Il ne doit pas être effectué  après une toilette vaginale ni après la mise en place d’ovules ou de crème ou en cas d’infection cervico-vaginale qu’il faudra d’abord traiter.

Lire aussi :  Des barres de chocolat Kinder "potentiellement" cancérigènes

 Le frottis est un examen simple et indolore. Il est parfois un peu désagréable. Cet examen dure moins de 5 minutes. Aucune préparation n’est nécessaire. La patiente est installée en position gynécologique. Le médecin procède à la mise en place d’un spéculum. Il fait un prélèvement en frottant le col de l’utérus, à l’aide d’une petite spatule ou d’une petite brosse.

Chez la femme ménopausée, un traitement préalable par œstrogènes (pendant 10 jours) est parfois nécessaire afin d’améliorer les conditions de l’examen. Il peut exister, parfois, un léger saignement juste après la réalisation du frottis. Ce saignement est normal.

Vos patientes sont-elles conscientes de son importance?

Dr. El Hissane Mehdi: On remarque actuellement une prise de conscience et une connaissance du cancer du col de l’utérus mais elles restent insuffisantes. C’est à nous professionnels de santé qu’il revient de sensibiliser les patientes à ce dépistage. Il existe aussi des associations dont la plus importante est celle de Lalla Salma  qui lutte contre les cancers gynécologiques et qui font des campagnes de dépistage et de sensibilisation.