Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron

VOIR TOUTES LES PHOTOS
6 Photos
Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
19221778_1060492954090723_1326629689836279122_o

Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
19113833_1060493020757383_3201483908152575635_n

Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
Morocco's King Mohammed VI and French President Emmanuel Macron review the honour guard in Rabat

Morocco's King Mohammed VI (R) and French President Emmanuel Macron review the honour guard in Rabat, Morocco, June 14, 2017. REUTERS/Alain Jocard/Pool

Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
MOROCCO-FRANCE-DIPLOMACY

French President Emmanuel Macron and his wife Brigitte are welcomed by Moroccan King Mohammed VI and his wife Princess Lalla Salma upon their arrival in Rabat on June 14, 2017. Macron is on an official visit to Morocco. / AFP PHOTO / Fadel SENNA

Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
MOROCCO-FRANCE-DIPLOMACY

French President Emmanuel Macron (L), his wife Brigitte (3rd R), Moroccan King Mohammed VI (3rd L), his son Prince Moulay Hassan (2nd L), his brother Prince Moulay Rachid (R) and his wife Princess Lalla Salma (2nd R) upon their arrival in Rabat on June 14, 2017. Macron is on an official visit to Morocco. / AFP PHOTO / Fadel SENNA

Premières photos de Lalla Salma et de Brigitte Macron
MOROCCO-FRANCE-DIPLOMACY

French President Emmanuel Macron and his wife Brigitte are welcomed by Moroccan King Mohammed VI and his wife Princess Lalla Salma upon their arrival in Rabat on June 14, 2017. Macron is on an official visit to Morocco. / AFP PHOTO / Fadel SENNA

Le président français Emmanuel Macron est arrivé mercredi après-midi au Maroc pour une visite « d’amitié et de travail » de 24 heures, a constaté une journaliste de l’AFP.

Sur le tarmac de l’aéroport de Rabat, le chef de l’Etat français, accompagné de son épouse Brigitte, a été accueilli à sa descente du falcon présidentiel par le Roi Mohammed VI, lui même au côté de sa femme, la princesse Lalla Salma, et son fils, le prince héritier Moulay Hassan.

Une cinquantaine de soldats de la garde royale, tout de blanc vêtus et baïonnette au canon, formait une haie d’honneur.

Après s’être serré chaleureusement la main, les deux hommes ont lentement parcouru le tapis rouge, avant que M. Macron ne salue une rangée d’officiels, sous le regard du souverain, costume sombre et lunettes de soleil.

Les deux épouses, qui se sont fait la bise, suivaient côte-à-côte, Mme Macron habillée d’une robe blanche.

Le groupe s’est ensuite rendu, en cortège par la route, au palais royal, dans le centre de la capitale.

Sur place, les deux chefs d’Etat sont entrés dans l’enceinte du palais, avant de pénétrer dans le cabinet de travail du monarque, une immense pièce lambrissée et avec de riches tapis.

Ils se sont alors prêtés aux photos de la presse, échangeant des propos aimables, avec à leur côté le fils du roi Moulay Hassan, 14 ans, et le frère du souverain Moulay Rachid.

Lire aussi :  Crush royal: Abdul Mateen, le (beau) prince de Brunei

Le président français devait ensuite donner une conférence de presse.

Il s’agit de la première rencontre du président Macron avec Mohammed VI, pour cette première visite dans le royaume depuis son élection mi-mai.

Après les entretiens officiels, M. Macron est convié avec son épouse au repas de rupture du jeûne du ramadan offert par le roi dans sa résidence personnelle. Il passera la nuit sur place, au palais des hôtes, avant de repartir jeudi matin pour Paris.

Cette visite « d’amitié et de travail » est le premier déplacement du président français dans le Maghreb, et le second en Afrique. L’objectif est de lui donner une dimension personnelle, « pour que le président et le roi fassent mieux connaissance et posent les bases de la relation franco-marocaine », selon l’Elysée.

Plusieurs sujets seront au menu de leurs entretiens, en premier lieu la coopération -déjà très forte- entre les deux pays, la lutte antiterroriste, et, à l’agenda international, la crise actuelle dans le Golfe, la Libye, l’Afrique ou encore le Sahel