«Daribat Achouhra», la télé poubelle de Télé Maroc !

Télé Maroc avait promis d’être cash et sans langue de bois, quitte à confondre télé sans tabou avec télé poubelle. Et c’est lors de l’émission « Daribat Achouhra » (la rançon de la gloire) que le malaise atteint son paroxysme.

Face au chroniqueur radio et sexologue Samad Cherkaoui Benalla alias Doc Samad, Bouchra Ddeau a donné une leçon de journalisme de bas étage.

 

 

 

 

Homophobie, moqueries, insultes et dévalorisation, la journaliste s’en prend gratuitement à Doc Samad. Elle s’attaque au physique de son invité, évoque ses « lèvres botoxées », « ses sourcils épilés », « ses mains manucurées », « son apparence mi-femme, mi-homme »… Allant jusqu’à lui dire que son comportement est suspect et qu’il n’est pas « normal » voire « pédé » ou encore « pervers sexuel ».

 

 

 

 

 

Si le but était de jouer la carte de la provocation pour séduire le public, c’est raté! Les internautes sont révoltés et reprochent à la journaliste son attitude méprisante et ses questions beaucoup trop intimes.  Dans un extrait diffusé pour Télé Maroc, on y entend Bouchra Ddeau demander à Aicha Echenna, fondatrice et présidente de l’association Solidarité Féminine, si elle était mère célibataire ou vierge à son mariage.

 

Une chose est sûre, Télé Maroc  n’échappera pas à sa rançon de la gloire…