A l’heure du ftour, on a tendance à manger des chhiwates fort appétissantes mais qui manquent de fibres ou de légumes. Notre nutritionniste vous donne quelques astuces pour les intégrer à vos tables ramadanesques.