Comment choisir son filtre pour selfie en fonction de ses complexes

Le filtre pour selfie est sans aucun doute devenu un incontournable voire un art de vivre.

 

 

Il a fait le franc succès de l’application Snapchat. On est bombardé de truffes de chiens ou de couronnes de fleurs à longueur de journée. Que ces photos soient publiées ou non, on passe de longues minutes (voire heures pour certaines !) à essayer ces filtres un par un, seule ou accompagnée. Il y en a des mignons et d’autres certainement moins glamours. Mais vomir un arc-en-ciel ou se transformer en taco, cela nous amuse quand même bien !

 

 

 

Alors les filles, ce n’est pas grave si vous n’avez pas fait un trait d’eyeliner sur vos yeux et que vous voulez absolument cette photo avec votre tenue du jour (#ootd), car Snapchat s’en charge pour vous ! Il rajoutera également au passage des faux-cils, du far à joues, du rouge à lèvres … Un total makeover !

 

 

 

Des filtres pour camoufler voire gommer nos défauts. Quels filtres pour quels complexes ? Voici quelques astuces afin de choisir au mieux le filtre qui vous convient.

 

 

 

« C’est un roc ! … C’est un pic ! … c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ?  … C’est une péninsule ! »

 

 

 

 

Il n’y a pas de petits complexes. Alors que vous trouviez votre nez roc, pic ou cap, on a votre solution Snapchat : Les filtres animaliers avec la truffe sur le nez.

 

 

 

 

Celui qui a connu le plus de succès auprès des utilisateurs de l’application en 2016 est le filtre chien. Il a la particularité de cacher tout le nez grâce à sa large truffe. Il est le seul filtre animal dont le museau camoufle une bonne partie du nez mais aussi son pourtour, une zone souvent à problèmes en termes de pores dilatés ou points noirs.

 

 

 

D’autres filtres animaliers comme la souris ou la biche ont eux aussi la faculté de dissimuler le bout du nez mais dans un diamètre plus réduit. Ces filtres sont plus axés sur l’affinement de l’arête ainsi que le highlight et contouring des zones à mettre en valeur.

 

 

 

Des cernes mystérieux

 

 

 

 

Vous avez fait la bringue hier soir (ou le bébé a pleuré toute la nuit) et vous avez besoin d’une solution immédiate. Pas le temps de faire un masque et de mettre des rondelles de concombre sur les yeux, encore une fois les « sel-filtres » nous sauvent la mise.

Lire aussi :  5 astuces make-up pour un teint zéro brillance

 

 

 

Pour un lift du regard instantané, il faut opter pour un filtre qui offre des faux-cils. Le plus connu étant la couronne de fleurs, aussi nommé Coachella en référence au festival Californien. Ce filtre étoffe et allonge les cils supérieurs tout en agrandissant les yeux en forme d’amande.

 

 

Dans le cas où votre « bringue » (encore une fois on garde le mystère) reste indomptée par ces effets de la technologie, la solution idéale sera le filtre qui offre des lunettes.

 

 

 

La monture prend place directement entre la paupière supérieure et le sourcil. On a alors un effet trois-en-un : Cela relève le sourcil, agrandit l’œil et dissimule la paupière inférieure. Des solaires ou de vue, après c’est à vous de faire le choix !

 

 

SOS Make-up !

 

 

 

Vous venez de sortir d’une heure de pilates ou vous avez juste la mine déconfite, le filtre « make-up » est la solution à tous vos maux. Ce filtre n’a aucune distinction particulière. Pas d’oreilles ni de papillons dans les cheveux, il est un simple voile de beauté. Ce dernier est un incontournable Snapchat mais aussi un intemporel. Il est toujours disponible sur l’application, contrairement à d’autres filtres momentanés ou saisonniers.

 

 

 

Ce voile de beauté à la propriété d’affiner et d’unifier le grain de peau. Il corrige également le teint en lui donnant un aspect plus hâlé et lumineux. Il fonce légèrement les cils afin de soutenir le regard de manière naturelle. Enfin, la technique du highlight et contouring se retrouve également ici où l’on remarque que les pommettes, le nez et le menton sont plus soulignés.

 

 

Les complexées de la messagerie vocale

 

 

We are already fighting about what look to do for the FIFA awards on Monday! #teamEva @Kenpaves @beautybyElan

Une publication partagée par Eva Longoria Baston (@evalongoria) le


 

Enfin le dernier, mais non le moindre : Le complexe vocal ! Oui, oui ça existe et c’est pour ça que vous me lisez mais ne m’entendrez jamais. Alors si vous êtes comme moi, une phobique du message vocal, sachez que les filtres vocaux il y en a une sacrée palette sur Snapchat. Que vous ayez un petit message à faire passer ou vous désirez juste pousser la chansonnette incognito, n’hésitez pas à avoir recours à ces transformateurs de voix … Ils nous laissent bouche bée.

 

Pour retrouvez les chroniques de Melissa Azran c’est par ici!