Vaimalama Chaves, tahitienne de 24 ans, au regard émeraude a été sacrée Miss France 2019 samedi 15 décembre devant 7,3 millions de téléspectateurs. Une victoire qui récompense sa beauté, mais aussi son combat pour se sentir mieux dans son corps.

Difficile d’imaginer que cette magnifique fille des îles, du haut de son 1m 78 et ses courbes parfaites pesait 80 kilos à l’âge de 18 ans. Depuis, la jolie brune a perdu 20 kilos, est devenue Miss Tahiti, a accédé à l‘élection de Miss France pour finir par remporter le titre suprême. Un parcours inspirant pour de nombreuses femmes en surpoids.

Avant d’en arriver là, Vaimalama a essuyé beaucoup de moqueries “Il y a eu des surnoms qui m’ont particulièrement touchée tels que le “monstre” ou des propos comme “t’es grosse, t’es moche”, dans la vie, il y a des gagnants et des perdants, et je ne veux pas de perdants dans ma famille“, a-t-elle déclaré à l’AFP. “Je veux être porteuse d’espoir  a-t-elle déclaré pendant l’élection à Lille le 15 décembre lors de la cérémonie.

Pour atteindre ses objectifs, Vaimalama s’est doté d’un mental d’acier et a fourni beaucoup d’efforts : sport, cardio, musculation, séances de palper-rouler pour briser les graisses et nouvelles habitudes alimentaires. En effet, après un régime drastique, la belle a stabilisé son poids en disant adieu aux écarts et en mangeant plus équilibré. “C’est très prenant physiquement et psychologiquement, mais je m’aime plus qu’auparavant, c’est ce qui me motive“, a-t-elle ajouté.

En Polynésie, l’élection de Miss France est un véritable symbole. La dernière Tahitienne à avoir remporté le titre est Mareva Galanter (Miss France 1999). Vaimalama Chaves lui succède 20 ans après, mettant fin aussi à la série de Miss Tahiti nommées Dauphines de Miss France ces dernières années.