Avoir la peau sensible se révèle souvent être un vrai calvaire. Picotements, irritations, tiraillements… Les sensations désagréables sont nombreuses. Mais d’ailleurs, comment reconnaître une peau sensible ? Et surtout, comment l’apaiser et en prendre soin au quotidien ?

De plus en plus de personnes souffrent du syndrome de la peau sensible. Les femmes, comme les hommes, des Etats-Unis à la Chine, en passant bien sûr, par le Maroc.

3Comment reconnaître une peau sensible ?

“Une peau sensible se manifeste par des signes subjectifs comme les picotements, fourmillements, échauffements, tiraillements et un inconfort cutané avec éventuellement des démangeaisons.” précise le Dr Michèle Sayag. Certaines personnes souffrent également de rougeurs, résultat d’une réaction inflammatoire. Si “la sécheresse cutanée augmente le risque de sensibilité cutanée“, tous les types de peaux peuvent être touchés par l’hypersensibilité, y compris les peaux grasses. La peau sensible peut aussi être réactive ou intolérante c’est-à-dire qu’elle réagit exagérément à des agressions tolérées par des personnes non sensibles.

Retour