Avoir la peau sensible se révèle souvent être un vrai calvaire. Picotements, irritations, tiraillements… Les sensations désagréables sont nombreuses. Mais d’ailleurs, comment reconnaître une peau sensible ? Et surtout, comment l’apaiser et en prendre soin au quotidien ?

De plus en plus de personnes souffrent du syndrome de la peau sensible. Les femmes, comme les hommes, des Etats-Unis à la Chine, en passant bien sûr, par le Maroc.

3Comment reconnaître une peau sensible ?

« Une peau sensible se manifeste par des signes subjectifs comme les picotements, fourmillements, échauffements, tiraillements et un inconfort cutané avec éventuellement des démangeaisons. » précise le Dr Michèle Sayag. Certaines personnes souffrent également de rougeurs, résultat d’une réaction inflammatoire. Si « la sécheresse cutanée augmente le risque de sensibilité cutanée« , tous les types de peaux peuvent être touchés par l’hypersensibilité, y compris les peaux grasses. La peau sensible peut aussi être réactive ou intolérante c’est-à-dire qu’elle réagit exagérément à des agressions tolérées par des personnes non sensibles.

Retour