Selma Elbassiri: Nos émotions au centre d’une nutrition saine

 

Cette semaine Bien dans ma peau s’attarde sur le « manger émotionnel » et son impact sur la santé des personnes qui en souffrent.

 

L’alimentation émotionnelle se produit lorsque les gens utilisent la nourriture pour faire face à leurs émotions plutôt que pour répondre à une faim physique. Cela peut prendre différents aspects, comme manger en réaction à l’anxiété, à l’ennui, à la tristesse ou à la colère. Consultante en nutrition holistique et en santé hormonale, Selma Elbassiri nous aide à y voir plus clair.

 

 

Contenu conçu et proposé par

 

Si se nourrir pour soulager le stress semble une solution rapide, il peut y avoir des conséquences néfastes à long terme. Les personnes ayant des habitudes alimentaires émotionnelles peuvent éprouver des difficultés à maintenir un poids sain, développer des troubles alimentaires, ou connaître des fluctuations émotionnelles continues.

Surmonter l’alimentation émotionnelle nécessite donc de travailler sur la gestion des émotions de manière plus constructive, en cherchant des moyens alternatifs de faire face aux sentiments difficiles. La pratique de techniques de gestion du stress, la méditation, le soutien social et surtout la consultation d’un professionnel de la nutrition sont autant d’options disponibles afin de remonter la pente et de tourner définitivement le dos au problème.

 

Contenu conçu et proposé par CONVERSIUM en partenariat avec Plurielle.ma. La rédaction de Plurielle.ma n’a pas participé à la réalisation de cet article.