Lors d’une manifestation de soutien à la famille du petit Adnane à Tanger, son enseignant a partagé l’un des derniers devoirs de son défunt élève, un texte très poétique et touchant à l’attention de sa maman.

 

L’association des parents d’élèves de l’établissement du petit Adnane décédé tragiquement la semaine dernière a organisé une manifestation durant laquelle l’un de ses enseignants a lu à voix haute l’un des derniers écrits de son élève destiné à sa maman. Un message poignant d’une étonnante lucidité pour cet enfant de 11 ans qui quelques jours après fut enlevé, agressé sexuellement, tué et enterré par son agresseur. Voici ses mots:

« Ô mère je suis ta descendance à toi et à mon père, ne me laisse pas seul en mon for intérieur, j’affronte les difficultés, autour de moi des gens rôdent, pareils à de véritables loups, je t’en prie ô mère, ô ma tendre, j’apprends toujours comment marcher, tu es ma vie et tu es mon soutien. Ô mère, je partage avec toi mes sentiments d’amour, de compassion et de tendresse, ne me laisse pas, entends ma voix et mes mots ô mère tu es ma perfection, ma force, ma mémoire, ma vie et ma mort ».