Elles ont été 600 supportrices à avoir entonné « l’hymne des femmes », mardi soir au Roazhon Park de Renne, avant le coup d’envoi du match Chilli-Suède (0-2). Soutenu par la FIFA, ce groupe de femmes dont certaines n’avaient jamais mis les pieds dans un stade, se préparait plusieurs semaines pour interpréter ce chant emblématique du Mouvement de libération des femmes (MLF), créé par des militantes féministes à Paris en 1977.