Les photographes Julia SH et Nico Sadler, qui se sont associés le temps d’un partenariat créatif, présentent des clichés futuristes mettant en scène la femme comme on ne l’a jamais vue. Le trash, l’acide et l’avant-gardiste remplacent la sexualisation de la beauté et des corps nus féminins. Plongez dans un autre univers !

Des photographies qui surprennent, choquent, font froid dans le dos… mais qui proposent un nouveau regard sur la beauté féminine. L’univers très particulier des photographes Julia SH et Nic Sadler, basés à Los Angeles, vous invite à découvrir une représentation avant-gardiste de la femme. Des corps déshumanisés, des couleurs non conventionnelles, du maquillage flashy écrasé sur du papier cellophane, des peaux d’une couleur impossible… On plonge dans un monde complètement parallèle ! 
« La culture contemporaine vénère une représentation déformée et non durable de la beauté, et c’est cela qui engendre une pression extrême chez les femmes », explique la photographe Julia SH. Cette série de clichés est aussi une contestation de la perception de la femme dans notre société actuelle. On peut par exemple admirer des femmes mises sous cellophane, comme si elles étaient un vulgaire produit de consommation, un bout de viande… Ces images provocantes ont une réelle intention artistique et engagée dans le but de reconsidérer le diktat de la beauté.