Pour beaucoup, vacances d’été riment avec farniente. L’occasion parfaite de renouer avec le plaisir de la lecture, sous un soleil ardent lors de nos séances bronzette ou sur une terrasse ombragée. Alors que l’on reste à la maison ou que l’on s’offre une petite escapade du côté de chez nous, on n’oublie pas de glisser dans notre sac le livre qui nous accompagnera tout l’été. Sélection.

 

« L’Énigme de la chambre 622 », Joël Dicker

Une nuit de décembre, un meurtre a lieu au Palace de Verbier, niché au cœur des Alpes suisses. Mais l’enquête de police n’aboutira jamais. Quelques années plus tard, au début de l’été 2018, un célèbre écrivain se rend dans ce même hôtel pour y passer des vacances, sans se douter qu’il se retrouvera plongé dans cette sordide affaire. Arrivera-t-il à savoir ce qu’il s’est réellement passé dans la chambre du 622 du Palace de Verbier ? Entre jeux de pouvoir, coups bas, trahisons et jalousies, plongée au cœur d’une enquête pleine de rebondissements.

Éditions Broché, 315 DH.

 

« La vie est un roman », Guillaume Musso

Un jour d’avril, Flora Conway, célèbre romancière, joue à cache-cache avec sa fille de trois ans, Carrie, dans leur appartement de Brooklyn, avant que celle-ci disparaisse mystérieusement, sans laisser de traces. Où a pu passer la petite fille alors que porte et fenêtres étaient closes et que les caméras de surveillance de ce vieil immeuble ne montrent aucune intrusion ? Même si l’enquête de police n’a rien donné, Flora Conway refuse de laisser tomber et continue d’enquêter sur la disparition de sa fille. Au même moment, de l’autre côté de l’Atlantique, à Paris, Romain Ozorsky, auteur de best-sellers au cœur broyé se terre dans une maison délabrée pour entreprendre l’écriture de son nouveau roman. Sans le savoir, lui seul détient la clé pour résoudre l’énigme qui entoure la disparition de Carrie.

Éditions Calmann Lévy, 300 DH.

 

« Quand nos souvenirs viendront danser », Virginie Grimaldi

Il y a soixante-trois ans, l’impasse des Colibris était pleine de vie. Tous les occupants avaient la vingtaine et la tête remplie de projets. Surtout, entre voisins, tout le monde se prêtait main forte en traversant les jardins non clôturés. Aujourd’hui, les haies ont poussé et les habitants ne s’adressent la parole qu’en cas de nécessité absolue. Mais lorsque le maire annonce qu’il va raser l’impasse, tous oublient le passé pour s’allier et se battre afin de sauver leurs maisons, leurs mémoires et leurs vies. Touchant.

Éditions Le Livre de Poche, 110 DH sur livremoi.ma.

 

« L’institut », Stephen King

Au cœur de la nuit, à Minneapolis, des intrus pénètrent dans la maison de Luke Ellis, jeune surdoué de 12 ans, tuent ses parents et le kidnappent. Quelques heures plus tard, le garçon se réveille à l’Institut, dans une chambre identique à la sienne, sauf qu’elle n’a pas de fenêtre. Rapidement, Luke se rend compte qu’il n’est pas seul et que dans le couloir, d’autres portes cachent d’autres enfants, tous dotés d’étranges pouvoirs psychiques. Que font-ils là ? Qu’attend-on d’eux ? Et pourquoi personne ne cherche à s’évader ? Le maître du suspens nous entraîne dans un monde totalitaire, qui ressemble étrangement au nôtre. Un récit angoissant, comme il sait si bien le faire.

Éditions Albin Michel, 320 DH sur livremoi.ma.

 

« Il était deux fois », Franck Thilliez

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît sans laisser de traces. Seul indice : son vélo abandonné contre un arbre. Son père, Gabriel Moscato, lieutenant de gendarmerie, part alors à sa recherche et se lance dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée. Jusqu’à ce jour où ses pas le mènent à l’hôtel de la Falaise… Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, située au deuxième étage. Mais éreinté par un mois de recherches acharnées, il finit par s’endormir avant d’être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre. Fait encore plus étrange, Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7, et découvre qu’il est en 2020 et que cela fait plus de douze ans que sa fille a disparu…

Éditions Fleuve Noir, 300 DH sur livremoi.ma.