Le masque de protection en tissu est devenu un accessoire indispensable de notre quotidien. Lavable et réutilisable, ce dernier nécessite une attention particulière pour préserver son efficacité. Voici les bonnes pratiques à adopter. 

Comment laver son masque en machine ?

À faire :

Un masque est forcément contaminé et ne doit pas être réutilisé le lendemain sans le laver. Après chaque utilisation, il est nécessaire de laver son masque en tissu en machine à 60°C, pendant au moins 30 minutes. Aussi, rien n’empêche de le laver avec d’autres vêtements, serviettes et draps… Durables mais pas indéfiniment, les masques en tissu peuvent généralement être lavés 10 à 20 fois, selon les modèles, sans perdre de leur efficacité. Néanmoins, il faut toujours vérifier l’état du masque, si ce dernier est abîmé il faut le jeter.

À éviter :

Il faut absolument éviter l’utilisation d’alcool, d’eau de javel ou d’autres produits chimiques pour désinfecter son masque. Cela peut endommager le tissu et risque aussi d’irriter la peau ou les voies respiratoires une fois porté. On évite également l’adoucissant qui peut lui aussi altérer les capacités de protection du tissu.

L\'Afnor a émis une série de recommandations pour bien entretenir son masque en tissu.

Comment sécher son masque ?

À faire :

Un masque en tissu doit être séché dans les deux heures suivant le lavage. Le séchage peut être réalisé à l’air libre (sous le soleil ou à l’intérieur) ou au sèche-linge. Pour faire sécher plus rapidement votre masque, on peut également utiliser un sèche-cheveux, surtout si on a opté pour un lavage à la main, tout en faisant attention à ne pas exposer le masque à une température trop élevée. Une fois sec, il est possible de repasser le masque afin d’enlever rapidement les plis.

À éviter :

Le passage au four ou au micro-ondes est absolument déconseillé. Cela pourrait mettre le feu au masque et créer de gros dommages matériels.

Il est déconseillé d\'utiliser de la javel pour nettoyer son masque.