Besoin de changer d’air, de casser la routine, de rencontrer de nouvelles personnes, d’embrasser une carrière différente… depuis quelques temps, l’envie de redémarrer notre vie à zéro et d’opérer un virage à 180° nous titille. Une hérésie ? Pas tant que ça… Explications.

Que ce soit en vue de la rentrée de septembre, après les fêtes de fin d’année ou à l’approche d’une date d’anniversaire, nous avons tous, à un moment dans notre vie, eu envie de prendre de nouvelles résolutions, de nouvelles habitudes de vie et même de démarrer quelque chose de nouveau. Beaucoup d’entre nous ont en effet un rêve enfoui, un projet un peu fou qu’ils n’osent pas réaliser et qu’ils ont laissé en berne, choisissant une voie parfois toute tracée ou en tout cas plus « sûre ». Mais il arrive un jour où l’on se rend compte que la vie est courte et on commence alors à se demander si nous n’allons pas regretter le fait de ne pas avoir essayé. Cependant, même si de nombreuses personnes rêvent de commencer une nouvelle vie, peu d’entre elles osent sauter le pas et passer à l’action. Pourtant, le rêve est parfois à portée de mains, il suffi t juste de suivre certaines étapes pour y arriver.

›› UN BESOIN DE CHANGEMENT

Dans une société de plus en plus industrialisée, régulée par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux, où nous courrons après le temps, il arrive un temps dans l’année où nous avons besoin de nous reconnecter à l’essentiel et de souffler un peu. En effet, pour la plupart des personnes, à majorité citadines, leur quotidien se résume au fameux « métro boulot-dodo ». Et parce que tout va aujourd’hui très vite, nous sommes obligés d’être toujours sur le qui-vive et nous ressentons une pression énorme à faire notre travail de la meilleure manière possible en un temps record.

Si un mode de vie trop stressant et un travail trop prenant peut nous donner envie de prendre la clé des champs, une rupture amoureuse ou une vie de couple morose peut aussi nous pousser à changer du tout au tout. Après un échec sentimental, on a parfois besoin de s’éloigner et de prendre du recul. Pour cela, changer de ville ou de pays peut être salvateur afin de s’éloigner de tout ce qui nous rappelle notre histoire et nous permettre ainsi de nous créer de nouveaux repères.

Mais il n’est jamais trop tard pour démarrer autre chose. Même si l’inconnu fait peur, nombreuses sont les personnes heureuses d’avoir fait le grand saut. Mais cela n’est pas simple et pour opérer au mieux notre changement de vie, il faut respecter certaines règles.

›› DU RÊVE À LA RÉALITÉ

Tout recommencer à zéro ne se fait pas du jour au lendemain et demande du temps ainsi qu’une bonne préparation. Pour cela, il y a quelques étapes précises à suivre.

● Se poser les bonnes questions

Il est important tout d’abord de mettre le doigt sur ce qui ne nous plaît pas dans notre vie actuelle pour savoir ce qu’il faut changer. La rentrée approche et nous sommes malades à l’idée de retourner travailler ? Est-ce à cause d’un collègue que nous ne supportons pas et que nous n’avons pas envie de revoir, est-ce le travail en lui-même qu’on déteste ou est-ce simplement la flemme de se remettre au boulot, de respecter des horaires et une hiérarchie ? Il est important de lister nos frustrations et nos insatisfactions pour savoir où l’on va.

Il ne faut pas en effet confondre envie de démarrer une nouvelle vie et fuite (fuite de notre ex, de la belle-famille, d’un quotidien trop routinier…), tout comme il faut distinguer doute ponctuel et malêtre existentiel. Nous passons tous par des périodes un peu plus moroses, où nous voyons tout en noir et où seul le mauvais côté des choses ressort. Surtout après des vacances d’été passées au bord de la mer dans un décor de carte postale, il est toujours difficile de s’imaginer reprendre sa routine de travail assise à un bureau. Il ne faut également pas essayer de changer du tout au tout pour fuir des problèmes que l’on n’arrive pas à résoudre.

● Savoir où l’on va

Une fois que l’on a réussi à mettre en lumière ce qui ne nous plaît pas dans notre vie actuelle, il faut réussi à définir ce que l’on a envie de faire. En effet, il n’est pas toujours facile de savoir ce que l’on veut mais plus facile de savoir ce que l’on ne veut plus. On laisse alors libre cours à son imagination en notant dans un carnet tout ce qui nous passe par la tête. On aime les enfants, les animaux, la mode… mais on n’aime pas la hiérarchie, les contraintes horaires ou encore le côté commercial des choses. Il ne faut pas avoir peur de tout noter, même les choses les plus folles.

Petit à petit, une idée va commencer à se concrétiser, jusqu’à avoir un véritable déclic. Une fois notre projet précis trouvé, il est nécessaire de déterminer l’ampleur du changement. De quoi a-t-on besoin pour y arriver, qu’est-ce que cela implique ? Si nous souhaitons déménager à l’étranger mais que notre compagnon ne veut pas quitter son boulot, sommes-nous prêtes à faire un trait sur notre vie de famille pour vivre notre rêve ? Il faut alors lister les pour et les contre de ce nouveau projet.

En effet, le bonheur se trouve souvent à côté de nous sans qu’on le sache.