C’est officiel, la série médicale « Grey’s Anatomy » abordera dans sa prochaine saison la crise sanitaire actuelle du Covid-19. L’occasion de découvrir la façon dont les médecins ont vécu cette pandémie et surtout de leur rendre hommage. 

Avis aux fans de la série médicale la plus longue de l’histoire ! Si ces derniers sont restés sur leur faim après que le tournage de la saison 16 ait été interrompu par la pandémie du coronavirus (la saison ne compte que 21 épisodes au lieu des 25 prévus initialement), ils peuvent désormais se réjouir puisque le sujet de la prochaine saison est déjà connu ! En effet, c’est tout naturellement que Meredith Grey, Richard Weber ou encore Miranda Bailey devront affronter la crise liée au Covid-19 dans la saison 17. Une nouvelle révélée par la productrice exécutive de la série elle-même, Krista Vernoff, lors de la conférence « Quaranstreaming: Comfort TV That Keeps Us Going » diffusée sur la chaîne YouTube de la Television Academy.

« Nous allons nous attaquer à cette pandémie à coup sûr », a déclaré Krista Vernoff avant d’ajouter, « On ne peut pas être une série médicale de longue durée et ne pas évoquer la vraie vie ».

Pour retranscrire au mieux l’état d’esprit des médecins qui étaient en première ligne au moment de la pandémie, l’équipe de production est partie à leur rencontre afin d’en apprendre plus sur leur expérience et leur ressenti.

« Chaque année, des médecins viennent nous raconter leurs histoires les plus drôles ou les plus folles. Cette année, c’est plus comme de la thérapie. Nous étions les premiers à qui ils ont pu raconter l’expérience qu’ils étaient en train de vivre. Ils tremblent littéralement et essayent de ne pas pleurer, ils sont pâles, et ils en parlent comme d’une guerre, une guerre pour laquelle ils n’étaient pas formés« , a expliqué la productrice.

Bien que le tournage de la saison 17 ait été repoussé à cause de la situation actuelle, décalant ainsi la diffusion initialement prévue à l’automne aux États-Unis, les scénaristes, eux, travaillaient déjà dur pour créer une nouvelle intrigue qui va sûrement être encore plus réaliste qu’avant.