A l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes célébrée le 8 mars, de nombreuses personnalités signent une tribune collective appelant à un féminisme universel et laïc. Parmi elles, les militantes féministes Zineb El Rhazoui et Betty Lachgar.

 

Cep appel initié par le réseau « les VigilantEs » et publié par Libération est signé par une centaine de personnalités et associations dont la journaliste franco-marocaine Zineb El Rhazoui et la militante féministe et fondatrice du Mouvement Alternatif pour les Libertés Individuelles (M.A.L.I) Betty Lachgar.

Les signataires de cette tribune intitulée « Pour un 8 mars féministe universaliste » regrettent le développement de nouvelles formes de « féminisme » renvoyant les femmes « à des assignations identitaires, culturelles et religieuses » et revendiquent une vision universelle et laïque du féminisme.

« Face aux impostures dé-coloniale, indigéniste, racialiste, post-moderne… qui ne sont que récupération politique et instrumentalisation du féminisme, nous réaffirmons que la laïcité et l’universalisme sont des fondamentaux du féminisme. C’est la modernité politique, l’héritage des Lumières. », affirme t-on dans la tribune.