Plusieurs marocaines ont demandé l’asile en Espagne mettant en avant le manque de liberté pour vivre pleinement leur sexualité. Les détails…

L’Espagne a reçu un grand nombre de demandes d’asiles liées à l’orientation sexuelle, rapporte Assabah dans son édition du jeudi 19 septembre. Parmi les demandeurs, on retrouve de nombreuses homosexuelles marocaines.

Elles ont fuit le royaume pour s’installer à Sebta ou encore Melilia et attendent le traitement de leurs demandes, explique le quotidien arabophone.

Selon un acteur associatif de la région, qui s’est livré à Assabah, l’Espagne étudie toujours leur situation. « Les autorités ont, en effet, nommé des accompagnatrices sociales pour enquêter sur la situation de ces lesbiennes et connaitre les raisons exactes qui les ont poussées à opter pour l’asile », peut-on lire sur Assabah.

Le journal précise, par ailleurs, que le nombre de dossiers des demandeurs d’asile dépasse la capacité d’accueil des centres de Sebta et Melila. Plusieurs d’entre eux ne trouvent aucun refuge et vivent dans la rue, en attendant la réponse des autorités.

La situation de ces lesbiennes marocaines a interpellé plusieurs associations et politiciens du parti socialiste espagnole, indique Assabah. Ces derniers ont demandé aux autorités d’accélérer la procédure de traitement des demandes d’asile et d’assurer la sécurité des ces femmes en quête de liberté sexuelle.