La police espagnole a procédé à l’arrestation à Benalmádena d’une Marocaine liée à une affaire d’escroquerie de plus de deux millions d’euros. Le Maroc a émis un mandat d’arrêt international contre elle. 

Malgré sa tentative d’échapper à la justice marocaine en se rendant à Malaga, une Marocaine, âgée de 51 ans a été arrêtée par la police espagnole à Benalmádena. D’après diariosur.es,  son arrestation intervient suite à un mandat d’arrêt international délivré par les autorités marocaines contre elle l’accusant d’escroquerie dans le secteur de l’immobilier.

La fugitive, arrêtée le 6 juillet, aurait escroqué au Maroc quelques 2.390.000 euros en émettant des chèques sans provision, ce qui l’a poussé à fuir le royaume pour rejoindre l’Espagne. À Benalmádena, elle a vécu pendant une longue durée avec sa famille avant son arrestation par la police espagnole.

Le dossier de la détenue a été déféré devant la Cour de Madrid qui statuera sur son extradition vers le Maroc. Les enquêteurs ont arrêté la fugitive après l’avoir été identifiée près de chez elle à Benalmádena et vérifié qu’elle était la personne concernée par le mandat d’arrêt international des autorités marocaines.