Ce sont des followers qui, l’ont tenue au jus. Des captures d’écran lui ont été envoyées résumant parfaitement toutes les critiques qu’a pu dire Amina Maelainine sur son sujet, notamment sur son rôle dans Much Loved de Nabil Ayouch. Loubna Abidar n’en revient pas rapporte le site Kifache.com.

Lire aussi: Loubna Abidar atteinte d’une “sale maladie”

« J’ai pris sa défense en premier lieu. Mais les Marocains sont connus pour être des hypocrites, et on sait très bien que nous sommes en présence de marchands de religion qui usent de cette dernière pour des fins purement politiques« , réagit Loubna Abidar. « Quand j’ai pris sa défense, j’avais pour but de défendre les libertés individuelles, jusqu’à ce que mes followers me surprennent en me demandant d’aller voir ce qu’elle a pu dire sur moi auparavant » ajoute-telle.

Loubna Abidar affirme également que nombreux ont été les membres du Parti de la justice et du développement qui l’ont critiquée, et ce n’est qu’après qu’on a pu voir leurs scandales.

Pour la jeune actrice, « La roue tourne ». Elle estime que toutes les personnes qui l’auraient critiquée suite à son film, « Zin Li Fik » sorti en 2015 et au rôle qu’elle y a interprété, »finiront par se retrouver dans des affaires à scandales bien pires« .

 

Texte: Salma Benallal