Le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a annoncé, jeudi, la nomination de la Marocaine Najat Maalla M’jid en tant sa Représentante spéciale sur la violence à l’encontre des enfants, avec grade de Secrétaire général adjoint.

Médecin pédiatre, Maalla M’jid a « consacré sa vie au cours des trois dernières décennies à la promotion et à la protection des droits des enfants », a souligné le porte-parole de  Guterres dans un communiqué. Elle était ainsi chef du département de pédiatrie et directrice de l’hôpital Hay Hassani mère et enfant de Casablanca, et est membre du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) et fondatrice de l’association Bayti.

De 2008 à 2014, Maalla M’jid a occupé le poste de Rapporteur spécial des Nations-Unies sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. Elle est également expert-conseil pour des projets, stratégies et politiques nationaux et internationaux relatifs à la promotion et à la protection des droits de l’enfant.

Maalla M’jid succède à la Portugaise Marta Santos Pais, à qui le Secrétaire général est « profondément reconnaissant pour son leadership et son dévouement au cours de son mandat de première Représentante spéciale sur la violence à l’encontre des enfants », a indiqué son porte-parole.