Sur un nuancier de couleurs principalement pastel, le duo de créatrices a travaillé sur deux univers.

Tout d’abord celui de silhouettes fluides et aériennes en lamé ou en tlija brodés au fil de soie ton sur ton, mais aussi sur des patchworks de tweed et d’organza rebrodés de fleurs.

Le résultat est une collection pleine de romantisme mêlant l’univers d’antan aux inspirations occidentales actuelles que l’on retrouve notamment sur un caftan robe ou plutôt un haut à manches bouffantes porté avec une jupe en organza ivoire, les deux entièrement façonnés à la main de découpes géométriques effet guipure. Brillant.