En vogue pendant les années 2000 pour contrer l’hégémonie du slim, le jean boyfriend se distingue par sa coupe large et confortable, que l’on dirait empruntée à notre petit ami.

Difficile de résister au jean boyfriend. Choisi en toile brut, noir ou subtilement délavé, il séduit les plus belles femmes, de Marilyn Monroe à Beyoncé en passant par Rihanna et Gigi Hadid. Ample et cool, il est à la fois stylé et confortable à porter. Ne reste plus qu’à l’adopter !

Définition du jean boyfriend

Si le jean boyfriend porte ce nom, littéralement le « jean du petit copain », c’est pour une bonne raison. Sa coupe large et son aspect confortable évoquent les denims portés par la gente masculine. C’est d’ailleurs l’essence même de ce pantalon, qui a l’air d’avoir été emprunté au vestiaire de son mec, frère, père ou meilleur ami. Droit et ample, le jean boyfriend permet d’être à l’aise et assure une dégaine à la coule. Avec pour modèle le plus emblématique des denims, le Levi’s 501, il n’a pas fini de séduire. Chaque 20 mai, la marque américaine célèbre d’ailleurs l’anniversaire de cette pièce iconique, créée en 1873.

Quelle différence entre le jean boyfriend et le jean mom ?

Le jean boyfriend peut être confondu avec le jean mom parce que comme lui, il assure une allure rétro et ne se porte pas trop près du corps. Pourtant, le second, moins droit et un peu plus ajusté que le premier, a souvent une longueur 7/8ème qui laisse apercevoir les chevilles.

Comment porter un jean boyfriend ?

Pour porter avec succès le jean boyfriend, on s’inspire des célébrités. Parmi ses fans, il faut compter sur Rihanna, qui le choisit taille basse et déchiré, avec des escarpins et une chemise qui tombe sur les épaules. Jennifer Aniston accommode le jean boyfriend à toutes les sauces, avec un débardeur blanc, une veste de blazer bleu marine ou un long manteau camel. Quant à Gigi Hadid, c’est avec des derbies, une veste en cuir et un crop top qu’elle lui donne ses lettres de noblesse. Mais la reine incontestée du genre reste Katie Holmes, qui en a fait à la fin des années 2000 l’un de ses tics mode entrés dans les annales, invitant ainsi le jean boyfriend dans les pages des magazines féminins. T-shirt flou rentré dedans, it-bag au bras et grosses lunettes de soleil étaient alors son uniforme pour déambuler dans les rues new-yorkaises. Son twist stylé : un revers qui dévoile les chevilles.