Piscine, plage, sable et eau salée ont vite fait d’esquinter nos maillots de bain préférés. Pour éviter le drame, voici notre petit guide d’entretien et nos conseils pour nettoyer nos maillots une et deux pièces sans les abîmer.

Bien laver son maillot de bain est un impératif. Entre le sable, les galets, le chlore, la crème solaire et l’eau de mer, il n’est jamais en vacances. Les agressions permanentes qu’il subit diminuent considérablement sa durée de vie. Son plus grand ennemi ? Le temps, qui le réduit comme une peau de chagrin, le rend plus lâche sur les fesses et transparents pile aux mauvais endroits. Pour pouvoir rempiler plusieurs saisons d’affilées avec notre une-pièce adoré, il y a quelques règles à impérativement respecter une fois qu’il est enfilé.

Les fibres qui composent le maillot de bain, souvent du polyamide et de l’élasthanne, sont assez fragiles. Alors, plutôt que de s’asseoir directement sur ce gros rocher, sur cette chaise en rotin, ou cette plage de galets, il vaut mieux penser à glisser sous ses fesses une fouta ou une serviette, qui protégeront le délicat tissu. Pour éviter d’abîmer sa belle couleur estivale ou les jolis motifs qui y sont imprimés, il faut aussi faire attention à la crème et à l’huile solaire. En gros, seul notre épiderme a besoin de protection. Le maillot de bain, lui, ça risque de lui faire la peau. Une fois la baignade finie, il est conseillé d’ôter le maillot et de le rincer à l’eau douce avant de le faire sécher à l’ombre. Il aura droit à un nettoyage plus approfondi une fois arrivé à la maison.

Comment laver son maillot de bain à la main ?

Pour laver efficacement son maillot de bain à la main sans lui faire de mal, il est conseillé, après l’avoir rincé à l’eau douce, d’utiliser de l’eau tiède et du savon de Marseille. A défaut, le shampoing, ça fonctionne aussi. En revanche, interdiction de nettoyer son maillot de bain avec de la javel ou des produits chimiques. Pour le sécher, le mieux, c’est de l’étendre à l’ombre, dehors. De cette façon, pas de risque de d’altérer ses couleurs, alors que le soleil aurait vite fait de les faire tourner. A noter qu’il est fortement déconseillé de le tordre, de le repasser ou de le nettoyer à sec. Les risques : brûler le tissu ou nuire son élasticité, exactement ce que l’on veut éviter !

Comment laver son maillot de bain à la machine ?

Il est de bon ton de croire qu’un maillot de bain ne se lave pas à la machine à laver. C’est faux ! S’il ne faut pas répéter l’opération trop souvent, c’est tout de même possible, il suffit de suivre quelques consignes. Pour commencer, il est conseillé d’attendre la fin des vacances, juste avant de ranger définitivement notre bikini dans son pochon de protection et de le remettre au placard. Ensuite, il convient de retourner son maillot de bain et de le glisser dans un filet à linge. S’il s’agit d’un deux pièces, il vaut mieux nettoyer le haut et le bas ensemble, afin qu’ils vieillissent au même rythme. Dernière étape, au moment d’enclencher la machine à laver : on vérifie que la température n’excède pas 30°C. Le programme séchage de la machine est, quant à lui, tout simplement à proscrire, puisque le laisser sécher à l’ombre et à l’air libre est la seule et unique façon d’éviter de l’endommager.