Les it-bags incontournables et leur histoire

VOIR TOUTES LES PHOTOS
20 Photos
Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Lady Dior" de Dior

En 1995, la première dame de France, Bernadette Chirac, offre ce tout nouveau sac Dior à la Princesse Diana lors de sa visite à l'occasion de l'exposition Cézanne au Grand Palais. Cette dernière en tombe amoureuse et le commande dans tous ses coloris et diverses versions. Après cela, on voit très régulièrement Lady Di, lors de ses sorties publiques, avec ce petit sac à la main, ce qui contribue largement à son immense succès. De ce fait, en 1996, la maison Dior décide, en hommage à la Princesse de Galles, de renommer ce désormais it-bag Lady Dior, avec son accord. Une très jolie histoire pour ce sac, aujourd'hui emblèmatique et légendaire de Dior, en cuir surpiqué cannage (inspiré des chaises Napoléon III), que l'on reconnait évidemment par sa forme rigide carrée mais aussi par ses lettres D.I.O.R. en breloques qui pendent à la anse.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac Kelly de Hermès

Sans doute le it-bag le plus célèbre et l'un des plus anciens de l'histoire des sacs encore en vogue aujourd'hui, le sac Kelly de Hermès est un indémodable depuis 80 ans (il souffle les bougies d'une nouvelle décénie en 2015 !). S'inspirant du granc sac en cuir Haut à Courroies créé en 1892 par Hermès, maison d'accessoires équestres de luxe à la base, pour transporter ses bottes et sa selle, ce sac Hermès a ensuite été réduit en taille pour devenir un sac à main pour femme en 1935. Robert Dumas, son créateur et gendre d'Emile-Maurice Hermès fondateur de l'enseigne, décide alors de le rebaptiser, pour ce nouvel usage, Sac de voyage à courroie pour dames puis Sac à dépêches pour dames. Plus tard, en 1954, le réalisateur Alfred Hitchcock propose d'en faire le sac à main de son actrice fétiche Grace Kelly dans le film La Main au Collet. Suite à ce tournage, Grace Kelly le porte en public, accompagnée de son mari le Prince Rainier de Monaco, et s'en sert pour masquer sa grossesse encore officieuse en le présentant devant son ventre déjà rond. S'en suit un engouement exceptionnel pour ce sac que toutes les femmes s'arrachent en demandant, dans les boutiques Hermès, le sac "Kelly", en référence aux photos de la Princesse vue avec ce bijou de maroquinerie. C'est ainsi que l'enseigne Hermès décide, sur le tard, de changer son nom pour le rebaptiser, plus de 20 ans après sa création, le sac Kelly. Ce it-bag d'une classe folle se caractérique par sa forme légèrement trapèze assez rigide, ses deux courroies et son petit cadenas.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Galleria" de Prada

En 1913, la marque de maroquinerie Prada (Fratelli Prada à l'époque) est fondée en Italie par les frères Mario et Martino Prada. Cette même année, dans la foulée, ils ouvrent une première boutique de l'enseigne à Milan, dans la Galleria Vittorio Emanuele II. Presque un siècle plus tard, en 2007, Miuccia Prada, à son tour aux rênes de la maison de couture, lance, en hommage à ce lieu emblèmatique à l'origine d'une très belle success story à l'italienne, le sac Galleria de Prada. Celui-ci devient alors le it-bag incontournable de la griffe et se fait connaître en partie par l'utilisation du fameux cuir Saffiano, propre à Prada. Ce sac élégant et intemporel se décline aujourd'hui dans de multiples coloris, uni ou à motifs, dans diverses tailles, et devrait faire le bonheur des "modeuses" encore de nombreuses années.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "2.55" de Chanel

Mademoiselle Gabrielle Chanel avait le chic pour créer des pièces qui traversent le temps et séduisent aussi bien les accros de la mode en 1930 qu'en 2015. On l'associe à son éternel tailleur, à sa veste en tweed, à son parfum Chanel N°5 mais aussi à son sac 2.55, devenu aujourd'hui l'un des it-bags les plus vendus et les plus reconnaissables au premier coup d'oeil. Ce sac tire son nom de sa date de lancement : le 2 février 1955 (2.2.55). Gabrielle Chanel souhaitait avant tout créer un sac pour ses propres besoins et sa propre vision de la praticité, de l'esthétique, du quotidien (comme elle l'a toujours fait pour l'ensemble de ses créations), à savoir un gabarit peu encombrant (il s'inspire des sacoches militaires de cette époque des années 30), une bandoulière pratique à porter à l'épaule qui laisse donc ENFIN les mains libres et un look simple mais avec ce qu'il faut de sophistication (le matelassage en losages - soit-disant inspiré des tenues des jokeys que croisait Coco lors des courses hippiques qu'elle affectionnait - ainsi que la chaîne dorée et le petit fermoir en métal assorti). Il fut une manière chic de rendre la femme enfin libre de ses mouvements. C'est en 1988 que le nouveau directeur artistique de la maison Chanel, Karl Lagerfeld, ressort des archives ce petit sac rectangulaire et le réinvente en y plaçant le double C - logo de la maison - au niveau du fermoir, le décline, le modernise légèrement, pour en faire LE it-bag du 20ème et 21ème siècle sous le nom de Timeless Classic (aujourd'hui nommé également le 2.88), avant de revenir à une version extrèmement proche du modèle de base de Mademoiselle Chanel à l'occasion du 40ème anniversaire de ce sac, sous son nom d'origine, le 2.55.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac Billy de Jerome Dreyfuss

Le dénommé Billy n'est pas un bel homme succeptible de nous draguer et de faire un bout de chemin avec nous mais bien un sac, devenu it-bag, compagnon de nos journées, de vos virées, de nos weekends et ce pour toute la vie ! Voilà l'une des premières pièces créée par Dreyfuss en 2002, dans le cadre de la sortie de sa première ligne de sacs intitulée Roots de Luxe, et qui est devenue, avec les années, l'incontournable de la griffe Dreyfuss. Voilà un sac XXL pratique, très spacieux et qui a "de la gueule" ! Avec ses grandes anses (pratiques pour le porter à l'épaule) et son cuir souple très qualitatif, ce sac avait tout pour nous séduire et devenir une pièce phare du dressing de la "fashion addict".

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Speedy" de Louis Vuitton

Bien que son succès explosif date des années 60 grâce à l'actrice et muse de toute une génération, Audrey Hepburn, qui l'avait totalement adopté et le transportait partout avec elle, le sac Speedy de Louis Vuitton a été créé 30 ans plus tôt. Le but, au début des années 30, pour la grande maison de maroquinerie et de bagagerie fondée en 1854 par le malletier français Louis Vuitton, était de proposer une version petite et peu encombrante d'un modèle de sac de voyage XXL déjà existent pour les plus petits déplacements. Le fourre-tout chic Speedy devient rapidement le grand classique de la maison Vuitton et se décline dans diverses couleurs et divers imprimés dont la très célèbre toile monogrammée LV ou le tout aussi connu damier de la griffe. Plus tard, sous la direction artistique de Marc Jacobs, il sera même réinterprété par des artistes comme Takashi Murakami ou, plus tôt, Stephen Sprouse et ses graffitis, et prendra alors un statut de pièce mode "branchée" et urbaine incontournable. Le Speedy reste sans doute le it-bag le plus copié, imité, mais jamais égalé.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Chyc" de Saint Laurent

Créé en 2011, il est devenu en 4 ans l'un des sacs cultes de la maison Saint Laurent. Le sac Chyc, nommé aussi le Cabas Y, est un vrai basic aussi élégant que pratique, dont le succès tient au fait qu'il va aux femmes de toutes les générations, sans faire ni trop "da-dame" et habillé, ni trop jeune et décontracté. Reconnaissable immédiatement par sa grande forme rectangulaire et sa grosse lettre Y dorée sur le rabat, il se porte aussi bien à la main avec ses petites anses qu'à l'épaule avec sa bandoulière en cuir assorti. On adore le petit cadenas discret et son côté fourre-tout si appréciable, quelque soit la taille que l'on choisit, et ce ne sont pas les très nombreuses stars qui l'ont adopté qui diront le contraire.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Jackie" de Gucci

Ce sac iconique de la maison italienne Gucci a vu le jour en 1955. Très vite, il devient le chouchou de la grande Jackie Kennedy-Onassis qui en possède pas moins de 6 modèles différents et qui les expose fièrement sur de nombreux clichés dès 1964. Tout comme le Kelly de Hermès qui prendra son nom plusieurs années après son lancement, tant il est assimilé à une icone féminine, ce grand sac à bords ronds et anse très reconnaissable prend le nom hommage de Jackie quelques années plus tard. Devenu it-bag, il sera, comme beaucoup, revisité plusieurs décénnies plus tard par un autre directeur artistique de la maison. C'est le cas de Frida Giannini qui, en 2009, en sortira une nouvelle version plus moderne : le New Jackie.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Alexa" de Mulberry

Une fois n'est pas coutume, ce n'est pas une icone féminine qui donne son nom à un sac existant (on pense au Kelly de Hermès, au Jackie de Gucci ou au Lady de Dior) mais c'est une maison de maroquinerie qui décide, pour une fois, de créer un sac à l'image d'une femme en lui donnant son nom dès sa création. Voilà l'histoire du sac Alexa de Mulberry. C'est après avoir observé la jeune it-girl anglaise Alexa Chung, toujours un sac-cartable vintage à l'épaule, que la griffe décide de lui en imaginer un qui devrait plaire à la fois à la demoiselle mais également aux jeunes femmes de toute une génération. C'est en 2011 que la marque sort son sac Alexa et c'est un carton plein : un nouvel it-bag était né.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Premier Flirt" de Lancel

C'est dans les années 20 que Lancel lance la création de ses premiers sacs Seau, les ancêtre du it-bag Premier Flirt que l'on s'arrache aujourd'hui. Puis vient le sac Elsa dans les années 80, qui en est une seconde version. Mais ce n'est qu'en 2006 que l'on peut découvrir la version que l'on aime tant du sac Sceau, le Premier Flirt, grâce à Marc Lélandais qui l'imagine à ses débuts chez Lancel en tant que directeur artistique, après le rachat de la maison de maroquinerie par Richemont une dizaine d'années plus tôt. Le succès est fulgurant et ne cesse, les années passant. Le sac Premier Flirt est devenu l'un des "best-sellers" de Lancel et devrait perdurer dans le temps comme tout it-bag qui se respecte.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Trapèze" de Céline

Un sac chauve-souris ? Oui oui, c'est possible ! Et il est signé par la grande directrice artistique actuelle de la maison Céline. En effet c'est en 2008, juste après son arrivée chez Céline, que Phoebe Philo décide de sortir son bébé, le sac Trapèze qui marquera un tournant stylistique pour la maison de couture. Le sac Trapèze, d'un format rectangulaire avec rabat très classique, renforme deux secrets qui font de lui une merveille à l'état pur : deux ailes qui se déploient sur les côtés, telle une chauve-souris qui prend son envol, pour lui donner plus de contenance et qui en change totalement sa forme et l'intérêt qu'on lui porte. Ces deux empiècements en cuir (qu'il est donc possible de rabattre à l'intérieur pour un côté plus "passe-partout") font le gros "plus" de ce basique devenu it-bag. Il est LE sac parfait du quotidien et on l'adore en version tricolore.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "PS1" de Proenza Schouler

Encore un it-bag créé en 2008 (décidément, une bonne cuvée cette année-là). Le PS1 est, comme son nom l'indique, le tout premier sac lancé par le duo de Proenza Schouler. Il est également le modèle emblèmatique de la maison et le préféré des people et autres accros des sacs à main. Il relance la tendance du sac-cartable à l'ancienne (tendance sur laquelle surfera aussi Mulberry en créant son sac Alexa 3 ans plus tard) avec un esprit vintage dans l'air du temps.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "JL" de Lanvin

C'est en 2012 que Alber Elbaz se décide à sortir le sac qu'on attendait tant chez Lanvin. Un sac de bowling élégant et racé, tout en longueur, avec un léger côté masculin mais aussi vintage, pratique pour y mettre le nécéssaire pour toute la journée, et même plus. Toutes ces qualités furent rassemblées en un seul et même it-bag appelé JL en hommage à Jeanne Lanvin, fondatrice de la maison Lanvin décédée en 1946. A notre grand regret, le sac JL n'est plus disponible à la vente actuellement. A quand son grand retour ?!

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Antigona" de Givenchy

Riccardo Tisci, arrivé en 2005 chez Givenchy comme directeur artistique sorti un premier it-bag au sein de la maison dont le succès fut international : le sac Nightingale. Après cela il était donc attendu au tournant : la barre était alors très haute en terme de maroquinerie signée Givenchy. En 2011, il bluffa toute la "fashion sphère" en sortant un nouvel incontournable : le sac Antigona. Ce sac bowling en cuir est totalement mixte grâce à sa simplicité, ses lignes droites sans chichi, ses deux anses et sa bandoulière qui permet de le porter également nonchalamment sur l'épaule.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Paddington" de Chloé

Avant d'être chez Céline, Phoebe Philo avait déjà frappé très fort en matière de it-bag au sein de la maison Chloé en sortant au printemps 2005 le sac Paddington. Au nom d'un quartier de Londres que la directrice artistique affectionne, ce sac en cuir très original est immédiatement reconnaissable par son gros cadenas et sa clé.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le "Sac de Jour" de Saint Laurent

La maison Saint Laurent est réputée pour ne sortir que des pièces indémodables, et il en est de même pour ses sacs à main qui ne prennent jamais une ride. C'est donc dans l'optique de créer un sac intemporel, très élégant mais aussi pratique et s'associant à tous les styles vestimentaires que Hedi Slimane déssine le Sac de Jour pour la griffe Saint Laurent en 2012, lors de ses débuts en tant que directeur artistique de cette grande institution fashion française. Quatre ans plus tard, le succès reste intacte et il est aujourd'hui totalement assimilé à la collection permanente de la marque tant il a mérité son statut de it-bag.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Boy" de Chanel

C'est pour donner un petit frère rock et androgyne au sac 2.55 de Chanel que Karl Lagerfeld imagine en 2010 le sac Boy devenu incontournable. Dans un format similaire, lui aussi avec sa bandoulière en chaîne, cette petite merveille s'inspire, cette fois-ci, de la besace des chasseurs appelée cartouchière. Et ce n'est pas par hasard que le Kaiser s'inspire de cet objet, pourtant éloigné de l'univers de la mode au premier abord. En effet, Mademoiselle Chanel, d'une créativité insolente comme toujours, en portait régulièrement une en guise de sac. Pour parfaire ce bel hommage à Coco, le directeur artistique de la maison au double C a décidé de lui donner le nom du plus grand amour de Gabrielle Chanel, à savoir Boy Capel.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Alma" de Louis Vuitton

Décidemment, les sacs créés par la masion Louis Vuitton dans les années 30 ont traversé les années avec brio et tant d'élégance ! Après le Speedy, sorti dans les mêmes années, voici le sac Alma, encore un grand classique du it-bag à la française. C'est Gaston-Louis Vuitton (le petit-fils) qui imagine, au milieu des années 30, ce sac extrêmement structuré et rigide carré avec ses coins supérieurs arrondis très Art déco. Il tire son nom du célèbre pont de l'Alma à Paris, un élément architectural de la Capitale qui relie deux quartiers très chics entre eux. Souvent habillé de cuir Epi, ce sac iconique a été tellement revisité dans de nombreuses versions qu'on le trouve dans bien d'autres matières, mais aussi uni ou monogrammé avec les lettres cultes LV.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Birkin" de Hermès

L'histoire du sac Birkin de Hermès est sans doute l'une des plus jolies anecdotes liée à la création d'un it-bag. En effet, c'est dans un avion que Jane Birkin, chanteuse et actrice, rencontre Jean-Louis Dumas, président de Hermès, en 1984 pour un Paris-Londres qui changera finalement l'histoire du sac à main... Se retrouvant par hasard assis à côté, ils bavardent et Jane en vient à lui expliquer sa difficulté, en tant que maman, à trouver un sac à main à la fois pratique et très élégant. Le challenge est lancé : ni une ni deux monsieur Dumas lui propose de dessiner elle-même son sac idéal pour ensuite le lui fabriquer. Le Birkin est né ! Un vrai sac sur-mesure pour cette star à la fois "modeuse" et mère. Et comme sa créatrice, son sac est très vite devenu incontournable pour aujourd'hui être le plus vendu de tous les sacs Hermès en France.

Les it-bags incontournables et leur histoire
Le sac "Baguette" de Fendi

C'est à la manièrer d'une baguette de pain que l'on porte sous le bras que Fendi (plus précisement Silvia Venturini Fendi) a créé en 1997 son sac Baguette qui prend alors le nom de la viennoiserie française typique. Il a la particularité d'être tout petit (gros challenge pour les femmes qui l'adoptent et doivent alors apprendre à n'emporter avec elle que le strict nécéssaire), de forme allongé, comme une baguette, et d'avoir une anse si peu ample que, porté à l'épaule, il arrive juste sous le bras. Il introduit donc également une nouvelle manière de porter son sac à main. Dès sa sortie il a créé un vrai raz-de-marée dans la sphère mode et les femmes se bousculent pour obtenir LEUR Baguette. C'est par lui, entre autre, que debute ainsi le phénomène et le therme de it-bag.

Ces sublimes sacs à main deviennent des légendes et sont rapidement estampillés “it-bag” par la sphère mode. Mais on ne connait pas toujours l’histoire de ces grands incontournables considérés comme de vraies références. Voici quelques-uns des “it-bags” expliqués.

Chaque maison de couture à le sien, il est LE “best-seller” de la griffe et ne se démode jamais. Un it-bag digne de ce nom doit pouvoir traverser les générations, se transmettre de mère en fille sans jamais perdre de sa superbe.

 

Il va avec toutes les tenues et respire l’ADN de sa maison de couture. Quelques grandes institutions de la mode françaises ont même la chance de voir entrer au panthéon des it-bags la plus part de leurs sacs comme c’est le cas pour Chanel, Hermès, Dior, Louis Vuitton et bien d’autres.
Toutes les femmes les convoitent, ils peuvent même avoir la capacité de les rendre hystériques, les stars se les arrachent et en changent comme de chemise tant elles aiment les accumuler. Ils restent souvent un rêve d’achat jamais assouvi, ou encore le précieux présent que notre grand-mère nous offre après avoir fait son bonheur des années durant. On les désire, on les veut, on s’imagine avec, et parfois, un jour, il sont à nous… Bonheur !

 
Neufs ou d’occasion, la plus part de ces sacs incontournables sont chargés d’une jolie histoire qui ne leur donne que plus de valeur. Voici donc quelques-uns des it-bags les plus célèbres – certains d’entre eux n’étant pourtant plus proposés à la vente – et les anecdotes qui vous permettront de mieux les comprendre et les apprécier.

Lire aussi :  Comment choisir sa robe selon sa morphologie ?