Louboutin préserve l’exclusivité de ses semelles rouges

Dans un bras de fer qui l’opposait à une société de maroquinerie proposant des modèles de chaussures similaire ,le chausseur de luxe français Christian Louboutin a obtenu l’exclusivité de ses célèbres semelles rouges, car une couleur peut être déposée et enregistrée comme une marque, a reconnu mardi la Cour de Justice de l’Union européenne.

 

“Une couleur peut être déposée comme une marque”, ont considéré les juges européens dans un arrêt appelé à s’imposer aux Pays-Bas où Louboutin avait attaqué une société néerlandaise pour contrefaçon.

La société néerlandaise Van Haren, attaquée par Louboutin pour avoir commercialisé en 2012 des chaussures avec une semelle rouge, soutenait que la combinaison chaussure pour femme à talon haut et semelle rouge enregistrée par la société Louboutin était contraire à la législation européennes sur les marques.

 

Les juges considèrent que “la marque ne porte pas sur une forme spécifique de semelle de chaussures à talons hauts, la description de cette marque indiquant expressément que le contour de la chaussure ne fait pas partie de la marque, mais sert uniquement à mettre en évidence l’emplacement de la couleur rouge visée par l’enregistrement”.

 

Pour rappel , “Louboutin ” est connue dans le monde entier par sa signature,elle consiste à laquer le dessous de ses escarpins vertigineux avec un rouge vif bien particulier, la couleur numéro 18.1663TP du célèbre nuancier Pantone.