C’est encore au Grand Palais à Paris que Karl Lagerfeld a présenté sa nouvelle collection Chanel prêt-à-porter. Pour la saison printemps-été 2019, la femme chic vêtue de tweed pose ses valises sur la plage de Chanel-sur-Mer. Zoom sur un défilé qui sent bon l’iode.

Transporter le bord de mer dans le Grand Palais à Paris ? Il n’y a qu’à demander ! Après y avoir amené une forêt, la banquise, la rue Cambon ou encore un aéroport, rien de plus facile pour Karl Lagerfeld que d’y acheminer une plage de sable fin pour le défilé Chanel. Barrières en bois flotté, cabanon, chaises de surveillance, dunes de sable et, bien entendu, écume de mer : tout était là pour parfaire ce beau simulacre. C’est donc une projection idyllique de l’été 2019 que le directeur artistique a offert à ses invités qui se sont évadés en regardant des mannequins déambuler les pieds dans l’eau, chaussures à la main, en tenue des plus élégantes.

Qui dit nouvelle collection Chanel dit grands classiques revisités. La petite robe noire bien sûr, le tailleur veste-jupe évidemment et le tweed immanquablement : tous les éléments composant l’ADN de la griffe française étaient comme toujours de la partie, mais réinterprétés avec une créativité beaucoup plus intéressante qu’à l’accoutumé.
Le tailleur prend des allures de ciré, la petite veste devient tour à tour paletot et blazer boyish, la jupe se la joue jupe-culotte et le tweed, omniprésent, prend mille et une formes. Il s’assouplit et s’affine considérablement pour plus de fraîcheur et de confort pendant la saison chaude, mais surtout pour se moderniser indéniablement. On le retrouve sur des ensembles assez classiques mais aussi sur un sublime caftan très frais esprit sortie de bain ou encore sur une petite robe boutonnée motif pois à fines bretelles, Ses couleurs sont douces avec une palette faite en grande partie de rose clair, bleu ciel, lilas, jaune pâle, crème et blanc. Chanel semble avoir enfin réussi à donner une nouvelle jeunesse au tweed : victoire !

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Chanel Spring 2019 Ready to Wear @chanelofficial #chanel #spring #2019 #readytowear #chanelss19 #fashions_vibes #fashion #fashionblogger

Une publication partagée par @ fashions_vibes le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

#ChanelByTheSea #ChanelSS19 #Chanel #parisfashionweek #pfw #SS19 #fashionweek #paris #topmodels #readytowear

Une publication partagée par Chic and Bad Habits (@chicandbadhabits) le

Même la vacancière la plus élégante a droit à un peu de confort durant ses séjours en bord de mer ! Jeans, pantalons en guipure, chapeau de paille, casquette et claquettes sont donc de mise même chez Chanel. Et pour renforcer l’esprit d’évasion à la plage, Karl Lagerfeld a introduit sur de nombreuses pièces de ce dressing un brin rétro, un imprimé plus que jamais dans le thème, reprenant le motif parasol rayé rouge et blanc apposé sur les cartons d’invitation du show.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Chanel Spring 2019 Ready to Wear @chanelofficial #chanel #spring #2019 #readytowear #chanelss19 #fashions_vibes #fashion #fashionblogger

Une publication partagée par @ fashions_vibes le

Ce que le Kaiser sait réinventer à la perfection chaque saison, ce sont bien les accessoires décalés mais aussi codes détournés. Pour le printemps-été 2019, il corrige sa copie du logo “CHANEL” qu’il scinde en deux ça et là : “CHA” d’un côté, “NEL” de l’autre. Cela donne alors des boucles d’oreilles pendantes asymétriques, des charms de colliers ou ceintures bijoux, des inscriptions sur les poches de poitrine d’un chemisier blanc ou sur la visière d’une casquette mais aussi un ensemble où le crop top affiche “CHA” quand la jupe, elle, annonce “NEL”.

Quant aux sacs, ils nous séduisent par leur aspect ludique et parfois même régressif. Une minaudière à bandoulière en forme de petit ballon de plage ou un petit sac panier rigide façon boîte à pique-nique : on adore ! Le sac matelassé devient multicolore et semble gonflé comme un petit matelas d’eau. Bonus : il est équipé d’un crochet permettant d’y fixer ses chaussures pour moins d’encombrement. Lagerfeld est définitivement le roi du fashion gadget !

Mais le Kaiser a plus d’un tour dans son sac et ne s’est pas arrêté là. Le 2.55 se voit doté d’un frère siamois et se porte donc dorénavant en paire – un sur chaque épaule -, le tout relié au niveau du nombril tel un harnais. Dans la même veine, le sac banane aussi prend des allures de harnais puisque, en plus d’être attaché à la taille, il est également maintenu par un cordon passé autour du cou. Un petit sac façon pendentif ? Jacquemus, sors du corps de Karl ! Pour finir, vous ne rêvez pas, la tendance controversée du short cycliste, reprise par de nombreux créateurs durant toute la fashion week, s’est également invitée sur le catwalk de Chanel, prenant la forme d’un corsaire coupé en-dessous du genou.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Chanel Spring 2019 Ready to Wear @chanelofficial #chanel #spring #2019 #readytowear #chanelss19 #fashions_vibes #fashion #fashionblogger

Une publication partagée par @ fashions_vibes le

À 85 ans, Karl Lagerfeld n’a pas fini de nous surprendre et de s’amuser avec une mode sans cesse en mouvement. De quoi rajeunir un peu la clientèle de la griffe et prouver une fois encore que même les maisons de couture historiques savent vivre avec leur temps.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Special moment with King Karl #chanel #karllagerfeld #backstage #pfw

Une publication partagée par RC @parismatch (@elisabethlazaroo) le