Avant d’être une fête marketing où les femmes reçoivent des fleurs ou des chocolats, la journée internationale des femmes ou des droits des femmes -à tort réduite à “journée de la femme”, symbolise la lutte pour l’égalité des droits entre les deux sexes, depuis le siècle dernier. Éclairages. 

La première journée nationale des femmes était américaine

Sous l’impulsion du Parti socialiste d’Amérique, la première Journée nationale des femmes a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis d’Amérique le 28 février 1909. Les femmes continuent à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

Une femme allemande à l’origine de la première journée internationale des droits des femmes

On doit cette journée à Clara Zetkin, une enseignante allemande qui en 1910 à Copenhague propose à l’Internationale socialiste d’adopter une “journée internationale des femmes”, sans qu’une date précise ne soit déterminée. La proposition fut approuvée à l’unanimité par la conférence qui comprenait plus de 100 femmes venant de 17 pays.

La première journée internationale des femmes célébrée le 19 mars 1911

La première Journée internationale des femmes est finalement célébrée l’année suivante le 19 mars 1911, avec en tête des revendications le droit de vote des femmes, mais également le droit au travail et la fin des discriminations au travail. Plus d’un million de personnes participent aux rassemblements dans plusieurs pays européens, notamment l’Allemagne, l’Autrice, la Suisse et le Danemark.

Le 8 mars n’est officialisé par l’ONU qu’en 1977

C’est en Russie que la tradition du 8 mars tire son origine pour célébrer mondialement la journée internationale des femmes. Le 8 mars 1917, une marche de femmes et d’ouvrières en grève s’organise à Petrograd (actuel Saint-Pétersbourg) pour réclamer “le pain et la paix” et contester la hausse des prix des denrées de première nécessité.

Cet événement s’inscrit avec le début de la révolution russe. Quelques jours après, le tsar abdique et le droit de vote est accordé aux femmes par le gouvernement provisoire. L’ONU l’officialise en 1977, invitant tous les pays du monde à célébrer une journée en faveur des droits des femmes.

Jour férié dans certains pays

Dans beaucoup de pays, cette journée est décrétée jour férié pour les deux sexes. C’est notamment le cas en Russie, au Kazakhstan, en Érythrée ou encore au Vietnam. Dans d’autres pays, le 8 mars est décrété jour férié uniquement pour les femmes, comme au Brésil, au Chili ou encore en Italie. En Allemagne, seule la ville de Berlin a droit a un jour férié depuis janvier 2019, selon un texte adopté par le conseil municipal de la ville.