Arrêté le 13 février dernier, la femme d’affaires, Hind El Achchabi a été libérée aujourd’hui, selon des sources concordantes. Elle était poursuivie dans une affaire de chèque sans provision.

La femme d’affaires, Hind El Achchabi est sortie de prison, selon des sources bien informées. La propriétaire de la société ««Dalia Company» était accusée d’avoir émis un chèque sans provision d’une valeur de 42 millions de dirhams, en février dernier. La femme d’affaires a pu, grâce à des proches et amis, réunir le montant du chèque pour obtenir sa libération, d’après des sources concordantes.

Redouane Errami, l’avocat d’El Achchabi, a publié un communiqué dans lequel il explique que sa cliente avait signé ledit chèque en 2016, non en 2019,  lorsqu’elle était encore mariée à Mohsine Karim Bennani. «C’était un chèque en blanc et son ex- époux a profité de l’occasion pour inscrire le montant qu’il voulait», selon l’avocat cité par plusieurs confrères.

L’avocat a considéré que la différence entre la date initiale du chèque et sa date d’encaissement pose plusieurs questions auxquelles Mohsine Karim Bennani devra répondre. En conséquence, Hind El Achchabi va porter plainte contre son mari pour escroquerie et abus de confiance.

En 2016, Hind El Achchabi, dirigeante du groupe Dalia, et Mohsine Karim-Bennani, homme d’affaires, ont été dénoncés par son ex-mari koweïtien et ont été détenus à la prison de Salé. Elle aurait également tenté, le 2 juillet 2016, de quitter le Maroc. La plainte ayant été déposée, elle a été bloquée aux frontières.

Très connue dans le milieu des affaires et de la jet-set, Hind El Achchabi, ancienne hôtesse de l’air, était mariée à un Saoudien, Ahmed Al Saad, avant de divorcer et de se marier avec Sadiq Marafi. La compagnie groupe Dalia compte trois avions Embraer, deux Legacy 600 et un Lineage 1000 de dix-neuf places.

Après sa sortie de prison le 10 août, Hind El Achchabi, présidente de la compagnie aérienne Dalia Air Développement et ex-épouse de l’ambassadeur du Koweït à Vienne, avait décidé de poursuivre son ex-mari en justice pour fausses accusations.