Le roi Mohammed VI a nommé, mercredi 9 octobre, les membres du gouvernement El Othmani II qui comprend deux nouvelles femmes. Qui sont-elles?

 

Nouzha Bouchareb

Ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

Membre du conseil national du Mouvement populaire. Diplômée de l’école Mohammedia des ingénieurs, spécialité Environnement et développement territorial, lauréate également de l’ISCAE.

Cette tangéroise a été élue présidente de l’organisation de la femme harakie à l’unanimité des congressistes lors des quatrièmes assises nationales de l’organisation, juillet dernier à Bouznika.

 

Nadia Fettah Alaoui


Ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Directrice générale déléguée de Saham Finances depuis 2017 et présidente du conseil d’administration de Saham Assurance Maroc. Elle a démarré sa carrière en 1997 en tant que consultante chez Arthur Andersen après avoir obtenu son diplôme à HEC Paris. En 2000, elle crée et gère Maroc Invest Finance Group. En 2005, elle rejoint le groupe au sein de la CNIA et y est alors directrice générale en charge du pôle Support et Finances.

Elle a été distinguée «CEO of the year» lors de l’Africa CEO Forum 2018 se voit confier un portefeuille stratégique: le tourisme, l’artisanat, le transport aérien et l’économie sociale.

Rappelons que le roi Mohammed VI a nommé, hier, les membres du nouveau gouvernement qui comprend au total quatre femmes. Voici la liste:

– Saad Dine El Otmani: chef de gouvernement;

– Mustapha Ramid: ministre d’État chargé des droits de l’Homme et des Relations avec le Parlement;

– Abdelouafi Laftit: ministre de l’Intérieur;

– Nasser Bourita: ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger;

– Mohamed Benabdelkader: ministre de la Justice;

– Ahmed Toufiq: ministre des Habous et des Affaires islamiques;

– Mohammed Hajoui: Secrétaire général du gouvernement;

– Mohamed Benchaaboun: ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration;

– Aziz Akhannouch: ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l’Eau et des Forêts;

– Said Amzazi: ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique;

– Khalid Ait Taleb: ministre de la Santé;

– Moulay Hafid Elalamy: ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique;

– Abdelkader Amara: ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau;

– Nezha Bouchareb: ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville;

– Nadia Fettah Alaoui: ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport aérien et de l’Économie sociale;

– Aziz Rebbah: ministre de l’Energie, des Mines et de l’Environnement;

– Mohamed Amkraz: ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle;

– El Hassan Abyaba: ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement;

– Jamila EL Moussali: ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalite et de la Famille;

– Abdellatif Loudiyi: ministre délégué auprès du Chef du Gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale;

– Noureddine Boutayeb: ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur;

– Mohcine Jazouli: ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger;

– Nezha El Ouafi: ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Étranger, chargée des Marocains résidant à l’étranger;

– Driss Ouaouicha: ministre délégué auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.