Les enfants et le coronavirus: 4 astuces pour rassurer vos bambins

Pour Aymen Kachouchi, médecin psychiatre et psychothérapeute, il est normal que l’anxiété touche les enfants en ces moments difficiles de pandémie et de confinement, surtout s’ils sont submergés par les informations qu’ils suivent à la télévision ou bien sur internet. A quoi doivent donc être vigilants les parents ? Voici les conseils du docteur pour aider les enfants à mieux appréhender les dangers du Covid-19.

Qu’en est-il du Covid-19 chez les enfants au Maroc?

La pandémie de coronavirus (Covid-19) a provoqué des remous dans le monde à plus d’un niveau et le mystère qui entoure ce virus brouille davantage la vision, donnant de ce fait lieu à la prolifération de rumeurs et d’informations infondées, parfois antinomiques et dans le meilleur des cas imprécises, telles que cette maladie n’affecte pas les enfants ou que l’infection se transmet par les enfants aux adultes.

Les trois dangers des réseaux sociaux

Véritable trampoline pour booster l’ego des jeunes, les réseaux sociaux sont devenus des  journaux intimes publics destinés à la mise en avant d’une marque : la leur. Mais alors que le monde n’a jamais été aussi connecté, une étude pointe un paradoxe : la solitude augmente avec l’usage des réseaux sociaux.

Confinement : comment occuper ses enfants à la maison ?

La situation sanitaire du pays, liée au coronavirus Covid-19, implique la fermeture des écoles, collèges et lycées. Une continuité pédagogique a alors été mise en place afin de maintenir un contact régulier entre les élèves et leurs professeurs. Des milliers d’enfants sont concernés par cette décision.

Mois de naissance et réussite scolaire

Le mois de naissance des enfants a une influence directe sur leur réussite scolaire, leur maturité par rapport à leurs camarades de classe et même sur le choix de leur orientation professionnelle. Et cela n’a rien à voir avec leur signe astrologique.

« Elle m’a fait un enfant dans le dos ! »

Pour faire un bébé, il faut être deux. Or, si le désir de maternité se fait souvent pressant chez les femmes, pour un homme ça ne coule pas toujours de source. Pour sortir de cette impasse et espérer un déclic, certaines choisissent de faire un enfant toute seule, contre le gré du futur père. Trahison, abus de pouvoir ? Comment vit-il cette paternité forcée et surtout comment éviter la crise ? Quelques pistes.