Si l’on fait partie des chanceuses qui ne souffrent pas d’acné, il nous arrive tout de même de voir apparaître ici et là quelques boutons disgracieux, sans forcément en connaître la cause. C’est là qu’entre en jeu le face-mapping, une technique de cartographie du visage inspirée de la médecine traditionnelle chinoise, qui nous permet de savoir ce qui va mal dans notre corps. Explications.

 

« Dis-moi où sont placés tes boutons et je te dirai ce qui les provoque ». Selon la médecine chinoise, le visage serait le miroir du corps et chaque partie du visage serait reliée à un organe. Ainsi, un bouton sur le front ou sur le menton n’est pas anodin et pourrait s’expliquer par un mauvais fonctionnement de tel ou tel organe. Bien entendu, le face-mapping n’est pas une science exacte et de nombreux facteurs internes et externes peuvent expliquer l’apparition de boutons. Ces derniers peuvent être causés par une allergie à un produit par exemple, par une mauvaise hygiène faciale (nettoyage et démaquillage de la peau non systématique), par le stress ou encore la pollution. Cependant, si les boutons apparaissent de temps en temps de façon très localisée, on a de fortes chances de trouver leur origine grâce au face-mapping.

 

Des boutons sur le front

Où est le problème ?

Les boutons sur le front sont la conséquence d’un cri d’alerte lancé par notre système digestif.

La solution ?

Il faut absolument revoir notre mode d’alimentation. Un système digestif qui fonctionne mal est en grande partie lié à une consommation trop riche, trop grasse, trop salée, trop piquante et/ou trop sucrée. On élimine alors tout ce qui est gâteaux, sucreries, fritures, chips, cacahuètes… et on privilégie des aliments sains et équilibrés tels que les fruits, les légumes, les viandes blanches… Bref on passe en mode détox le temps que notre flore intestinale se rééquilibre et que tout rentre dans l’ordre.

Autre raison : la frange ! En effet, si cette dernière est revenue à la mode ces dernières années, la porter n’est pas sans conséquences. En recouvrant le front, elle empêche l’épiderme de respirer ce qui va augmenter la production de sébum, boucher les pores et donc favoriser l’apparition de petits boutons. On essaye donc de laisser notre peau respirer au maximum en relevant notre frange lorsque l’on est à la maison par exemple.

 

Des boutons entre les sourcils

Où est le problème ?

Aïe, il semblerait que notre foie soit fortement sollicité et qu’il ne va pas tarder à entrer en crise.

La solution ?

On stoppe complètement notre consommation d’alcool et de sucre (notamment de chocolat) quelques jours pour laisser le temps à notre foie de se détoxifier. Exit donc les apéros entre copines, à moins que l’on soit assez courageuse pour ne boire que de l’eau. De toute façon, avec le couvre-feu et la baisse des températures, on a meilleur temps de rentrer à la maison se reposer, une bonne tisane à la main. Les boutons entre les sourcils peuvent également s’expliquer par une intolérance alimentaire. On se penche alors sur ce que l’on pense être la cause de ces éruptions cutanées afin de les écarter ou on va consulter un spécialiste.

 

Des boutons sur les tempes

Où est le problème ?

Les boutons sur les tempes et vers les yeux sont le signe que nos reins ne fonctionnent pas bien.

La solution ?

Il est recommandé de boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour pour hydrater suffisamment son corps. On pense donc à toujours avoir de l’eau à disposition et on se force à boire même si l’on n’a pas forcément soif. L’objectif est d’éliminer au maximum les toxines de notre organisme donc plus on va aux toilettes, mieux c’est.  A contrario, on freine fortement notre consommation de café.

 

Des boutons sur le nez

Où est le problème ?

Un ou plusieurs boutons sur le nez signifient que notre taux de cholestérol est trop élevé.

La solution ?

On bannit de notre alimentation les mauvaises graisses, que l’on retrouve notamment dans la junk-food, à savoir les burgers, les pizzas, les sodas et autres boissons sucrées. À l’inverse, on se tourne vers des aliments sources de bonnes graisses comme l’huile d’olive, l’avocat, les sardines, le maquereau, le saumon, les œufs, les fruits secs (amandes, noix, noisettes…) et on fait le plein de légumes (surtout les verts !).

 

Des boutons sur les joues

Où est le problème ?

Avis aux fumeuses, des boutons qui apparaissent sur les joues peuvent être le signe de poumons en détresse.

La solution ?

La meilleure solution reste d’arrêter de fumer. Mais si cela n’est pas possible ou si l’on n’en a simplement pas envie, il faut tout de même veiller à réduire sa consommation de cigarettes et à faire du sport pour s’oxygéner au maximum les poumons et éliminer les toxines. Le must ? Faire du sport en plein air pour se dépenser et faire travailler son cardio tout en prenant une bonne bouffée d’air frais.

Cependant, les boutons sur les joues peuvent aussi être causés par l’utilisation de pinceaux de maquillage sales (véritables nids à bactéries), d’une taie d’oreiller qui mérite d’être changée ou encore d’un téléphone lui aussi sale. En effet, à force de le toucher à longueur de journée, des centaines de bactéries s’amassent sur l’écran. Les mêmes bactéries qui vont ensuite se déposer sur notre joue lorsque l’on passe un coup de téléphone. On pense donc à laver nos pinceaux de maquillage régulièrement (une fois par semaine), de même que notre taie d’oreiller (à changer toutes les une à deux semaines maximum) ainsi que notre téléphone. Un geste d’autant plus fréquent maintenant que l’on traîne partout des solutions antibactériennes pour se protéger du coronavirus. Un petit coup de lingette sur notre écran de téléphone et le tour est joué.

 

Des boutons sur les maxillaires

Où est le problème ?

Nous sommes nombreuses à voir apparaître des petits boutons sur la mâchoire à l’approche de nos menstruations. En effet, ces derniers sont causés en grande partie par les hormones.

La solution ?

À part boire beaucoup d’eau pour s’hydrater suffisamment et nettoyer son visage matin et soir à l’aide de produits adaptés, il n’y a pas grande chose à faire. Si le problème persiste ou empire, il est recommandé d’aller consulter un spécialiste qui pourra nous prescrire un traitement adapté.

 

Des boutons sur le menton

Où est le problème ?

Au niveau du ventre ! Des boutons sur le menton sont le signe d’une mauvaise digestion.

La solution ?

Là encore, il est nécessaire de surveiller son alimentation et de procéder à un petit rééquilibrage. Place alors à des aliments sains, cuisinés maison. Et pour éliminer un maximum de toxines, on pense à boire du thé vert. Attention, les boutons au niveau du menton peuvent également s’expliquer par une intolérance alimentaire. On surveille donc notre réaction à certains aliments : est-ce que ces boutons apparaissent après avoir mangé du pain, des pâtes ou encore des produits laitiers ? Souvent, les intolérances alimentaires s’accompagnent de ballonnements et de troubles digestifs. Pour en avoir le cœur net, on essaye pendant une semaine d’éliminer complètement les aliments que l’on pense responsable de notre mal-être et on observe. Si l’on voit une différence, cela signifie que l’on est peut être intolérant à quelque chose. On prend donc rendez-vous chez le médecin qui nous fera tous les tests nécessaires et pourra nous donner les réponses à nos questions.