Les choses se compliquent pour Saad Lamjarred. La pop star marocaine sera renvoyé devant la cour d’assises pour le viol présumé de Laura Prioul, 23 ans, à l’hôtel Marriot à Paris, le 26 octobre 2016. 

La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a décidé, dans un arrêt mardi 21 janvier, de renvoyer Saad Lamjarred devant la cour d’assises pour le viol présumé de Laura Prioul à l’hôtel Marriot à Paris, le 26 octobre 2016, nous apprend Le Parisien.

La cours d’appel de Paris infirme ainsi l’ordonnance rendue en avril dernier par la juge d’instruction, qui avait requalifié les faits en agression sexuelle aggravée et violence.

Un coup dur pour l’interprète de « Lamâallem » qui a multiplié les concerts ces derniers temps pour tenter de faire oublier les nombreuses plaintes de viols et d’agression dont il fait l’objet…

«Nous sommes satisfaits de cette décision. La chambre de l’instruction a fait une lecture et une analyse rigoureuse des faits, et n’a pas suivi le parquet qui demandait la confirmation du renvoi en correctionnelle. Le viol est un crime, c’est la cour d’assises qui est compétente », a réagi Me Jean-Marc Descoubes, avocat de la plaignante.

Quant aux avocats de Saad Lamjarred, ils comptent faire un pourvoi en cassation dans le but d’éviter un procès d’assises à leur client, toujours selon Le Parisien.

Rappelons que le chanteur a toujours nié toute responsabilité dans cette affaire.