Comment protéger bébé du soleil?

Le soleil, c’est un peu l’ami qu’on a hâte de retrouver mais dont on se méf e au point d’être tentées d’en tenir éloignés nos bambins pour éviter les coups de soleils ou la déshydratation. Pourtant, le soleil présente de nombreux avantages et s’avère même indispensable dans bien des cas. C’est ainsi un acteur incontournable de la croissance de nos enfants. Et pour cause, la vitamine D, qui contribue à la croissance des os, se forme sous l’action des rayons ultraviolets. Priver un enfant de soleil, c’est le priver de cette vitamine et devoir en passer par la case médecin pour y remédier, avec administration de vitamine D sous forme de gouttes jusqu’à l’âge de 5 ans. 

Les enfants à la peau mate

On ne le dit pas suffisamment mais la couleur de peau est un facteur important dont il faut tenir compte s’agissant d’exposition au soleil. Ainsi un enfant de couleur, ou à la peau mate, sera naturellement mieux protégé contre le soleil et produira de la vitamine D sans difficulté se prémunissant ainsi contre le rachitisme. Toutefois, quand des enfants à la peau mate naissent dans des pays à faible exposition solaire, ceux-ci doivent recevoir deux fois plus de vitamine D que les autres. Leur protection au soleil étant trop importante pour une faible exposition, ils ne produisent pas assez de Vitamine D. Il est donc important de leur administrer un bon dosage afin que leur croissance se passe normalement.

Comment choisir sa crème solaire?

Les parents l’auront compris, il faut redoubler de vigilance quand on expose son enfant au soleil. Outre les conseils mentionnés ci-dessus, il faut également protéger son enfant à l’aide d’une crème solaire. Pour bien la choisir, veiller à ce que le facteur de protection solaire (FPS), ou indice de protection solaire, soit au moins égal à 25. La mention « filtration UVA » sur le fl acon est aussi importante. Rappelez- vous également que la crème solaire doit être appliquée toutes les heures ! Et bien que votre enfant en soit tartiné, le mettre de temps au temps à l’ombre est indispensable.

Lire aussi :  En avant première, le dernier clip de Rihanna

Conseils à suivre

Ne pas exposer un nourrisson au soleil au cours de sa première année. Ne pas exposer un enfant au soleil entre 11h et 16h pour éviter les coups de soleil et la déshydratation Lui donner régulièrement beaucoup d’eau. Appliquer la crème solaire généreusement sur peau sèche au moins toutes les deux heures et après chaque baignade. Ne pas exposer directement les jeunes enfants au soleil. Porter un chapeau, un t-shirt et des lunettes de soleil. Reconnaître les signes de déshydratation : pleurs, somnolence, lèvres sèches, yeux creusés, respiration rapide, et plus d’urine. Gare aux coups de chaleur : le nourrisson devient fiévreux, tombe dans le coma, peut entrer en état de choc et dans le pire des cas décéder.

Le choix de la rédaction : La gamme solaire Mustela pour bébés et enfants

L’ensemble de cette gamme présente une haute protection SPF50+ UVB UVA et est très résistant à l’eau. Elle renforce la barrière cutanée et préserve la richesse cellulaire de la peau du bébé et de l’enfant des agressions UV grâce au Perséose d’Avocat®. Ces produits conviendront très bien aux peaux sensibles et intolérantes au soleil y compris les peaux à tendance atopique. Ceux-ci ont été testés sous contrôle dermatologique et pédiatrique. Ils présentent une haute tolérance au soleil et sont garantis hypoallergénique. 0% alcool et parfum.