Lors d’une interview, Serena Williams aurait laissé échappé un indice sur le sexe du bébé. Meghan Markle et le prince Harry s’apprêtent à accueillir leur premier enfant dans les prochains jours ! On vous dit tout sur l’accouchement et la fin de grossesse de la duchesse de Sussex.

L’accouchement semble imminent ! Meghan Markle et le prince Harry s’apprêtent à accueillir leur premier enfant dans les prochains jours et ils devront respecter les nombreuses règles du protocole royal. Alors que la duchesse de Sussex avait fait part de sa volonté de donner naissance à l’hôpital de Frimley Park, près de sa nouvelle résidence de Windsor, la future maman sera finalement contrainte de suivre les traditions, en accouchant à Londres, comme Kate Middleton et Lady Diana. Devra-t-elle aussi allaiter son bébé ? En attendant l’accouchement qui semble imminent, le doute plane… Meghan Markle attend-elle une fille ou un garçon ? Comment va se dérouler l’accouchement et quels pourraient être les prénoms du futur bébé ? Comme pour les précédentes grossesses de Kate Middleton, les bookmakeurs lancent leurs paris. On vous dit tout sur la grossesse et l’accouchement de Meghan Markle !

Une babymoon de luxe avant l’accouchement

Quelques jours avant de s’installer dans leur nouvelle demeure de Frogmore Cottage à Londres, Meghan Markle et le prince Harry se sont offert une petite escapade à deux, pour profiter d’un moment de calme à la campagne avant la naissance du bébé. C’est dans le Heckfield Place Hotel, dans le comté de Hampshire, que le duc et la duchesse de Sussex ont profité d’une babymoon de luxe ! Accueillis dans une suite à près de 10000 livres la nuit, composée de deux terrasses privatives, d’une cheminée dans la chambre et d’une grande salle à manger, le couple princier aurait dépensé près de 40000 euros. « Meghan n’est plus qu’à quelques semaines de son accouchement, donc Harry voulait vraiment la gâter. Ils voulaient du repos et une relaxation totale, et Meghan était très séduite par l’éthique bio de l’hôtel qui produit la plupart de ses aliments sur place » a confié un proche du couple au journal The Sun.

Fille ou garçon : des indices sur le sexe du bébé ?

Meghan Markle va-t-elle donner naissance à une fille ou un garçon ?
Depuis plusieurs mois déjà, les bookmakeurs britanniques sont persuadés que la duchesse de Sussex estenceinte d’une petite fille. Des experts avaient en effet décortiqué les nombreux cadeaux reçus lors de la première baby shower de Meghan à New-York, et il y avait « beaucoup de choses roses », ont-il déclaré sur la BBC. Mais aujourd’hui, de nouveaux indices viennent semer le doute. En effet, Serena Williams aurait fait une gaffe lors d’une interview à un journaliste de E! News qui lui demandait un conseil, en tant que mère, à son amie Meghan Markle. La championne de tennis aurait alors répondu : « Acceptez de faire des erreurs et n’espérez pas être parfait… Mon amie est enceinte et elle me disait ‘Mon bébé fera ça’ et je l’ai regardé en lui disant : ‘Non, elle ne fera pas ça.’  Alors, fille ou garçon ? Rappelons tout de même que les principaux intéressés ne sont eux-mêmes pas au courant du sexe du bébé, et ne le sauront qu’à la naissance ! Meghan et Harry ont décidé de garder le secret, mais les paris sont lancés.

Après l’accouchement, un protocole strict

Meghan Markle refuse de poser avec son bébé à la sortie de la maternité.
La duchesse de Sussex pourrait bien faire une nouvelle entorse aux règles protocolaires. Elle ne souhaite pas présenter son enfant sur les marches de l’hôpital juste après avoir accouché, comme l’ont fait Lady Diana avec William et Harry, et Kate Middleton avec George, Charlotte et Louis. Meghan Markle n’a en fait aucune envie de culpabiliser les jeunes mamans en s’exposant maquillée et parfaitement vêtue quelques heures seulement après avoir donné naissance à son bébé. « Meghan est nerveuse à l’idée d’éventuelles complications comme une césarienne d’urgence et elle ne veut pas ressentir cette pression d’être impeccable sur les marches de l’hôpital seulement quelques heures plus tard » a confié un proche de la future maman.
Meghan devra respecter de nombreuses règles à  la naissance de bébé.
Les traditions royales imposent de nombreuses règles aux jeunes parents, auxquelles le prince Harry et Meghan Markle devront se plier ! A commencer par l’annonce de la naissance du nouveau-né, puisque c’est la Reine Elisabeth II qui devra être la première informée ! Ce sera ensuite le Palais de Buckingham qui aura alors l’autorisation de communiquer officiellement la nouvelle via un communiqué à l’ensemble des médias, puis sur les réseaux sociaux. Des coups de fusil seront également tirés par la King’s Troop Royal Horse Artillery, selon les coutumes britanniques. Et ce n’est pas tout : la date et l’heure de l’accouchement ainsi que le sexe du bébé seront affichés dans la cour du Palais royal. Néanmoins, il faudra attendre deux jours environ avant que Meghan et Harry dévoilent le prénom du bébé. Pour rappel, Kate et William avaient attendu 4 jours avant d’annoncer le prénom Louis. Concernant le prénom, la Reine a également son mot à dire puisque c’est elle qui valide le choix des parents, qui devront en proposer quatre.

Meghan Markle : un accouchement imminent !

L’arrivée d’un proche du couple sème le doute.
Si l’accouchement de Meghan Markle est annoncé pour la fin du mois d’avril, voire le début du mois de mai, il se pourrait que le royal baby pointe le bout de son nez un peu plus tôt que prévu ! En effet, Daniel Martin, un ami proche et maquilleur de la duchesse de Sussex est arrivé ce vendredi 5 avril à Londres. C’est d’ailleurs probablement lui qui sera chargé de la mise en beauté de Meghan Markle, lors de la traditionnelle photo sur le perron de la maternité. Alors, sa venue précoce dans la capitale britannique laisse-t-elle présager un accouchement imminent ?
Les détails de son accouchement. 
Alors qu’elle souhaitait accoucher à à l’hôpital Frimley Park, dans le sud-ouest de Londres, Meghan Markle accouchera finalement dans le même hôpital que Kate Middleton à l’hôpital St Mary’s de Londres ! C’est dans cet établissement que sont nés les princes Harry et William ainsi que les trois enfants de ce dernier, George, Charlotte et Louis. L’aile privée (la Lindo Wing) « présente les moyens de sécurité et les ressources nécessaires » précise un proche. 6800 euros sont prévus pour la prise en charge de Meghan Markle et 470 euros par nuit supplémentaire. Elle devrait être accompagnée des meilleurs médecins comme l’obstétricien de la famille royale, Guy Thorpe-Beeston, et le gynécologue Alan Farthing, spécialisés dans les accouchements à hauts risques et qui ont assisté Kade Middleton pour ses trois précédents accouchements. Néanmoins, l’épouse du prince Harry aurait préféré s’entourer d’une équipe médicale différente, dirigée par une femme. Autour de Meghan Markle, vont s’affairer une vingtaine de spécialistes dont 2 obstétriciens, 3 sage-femmes, 3 anesthésistes, 4 membres du personnel chirurgical, 2 membres du personnel des unités de soins spécialisés, 4 pédiatres, 1 technicien de laboratoire et 4 autres responsables. Les vingt praticiens concernés sont tous soumis à une clause de confidentialité et des règles très strictes. Ils ont dû faire vœu de silence, attester d’être joignables 24h/24 tous les jours jusqu’à la naissance de l’enfant, de répondre aux coups de téléphone en cas de questions ou si Meghan Markle a besoin d’une consultation en urgence, et de promettre de ne pas consommer de l’alcool durant les jours précédant l’accouchement.

Meghan et Harry ouvrent leur propre compte Instagram !

Les futurs parents ont lancé leur compte Instagram « SussexRoyal« .
Voilà le nom du nouveau compte Instagram de Meghan Markle et du prince Harry. En l’espace de deux jours et avec seulement deux posts, les futurs parents ont réuni 3,3 millions d’abonnés. Ce nouveau compte, plus personnel, est l’endroit idéal pour annoncer la naissance de l’enfant, publier de jolis clichés en famille et partager avec leurs fans les causes qu’ils soutiennent. Problème : l’ouverture de ce nouveau compte et par conséquent, le fait d’avoir voulu se démarquer du compte officiel de la famille royale (@Kensingtonroyal) ne plaît pas du tout au palais de Kensington. Le duc et la duchesse de Sussex auraient même été « bannis » d’une présentation officielle, avec Kate Middleton et le prince William. Alors, désir d’émancipation, acte anodin ou pure provocation ?

View this post on Instagram

What an incredibly special surprise the grassroots led #globalsussexbabyshower was last Sunday! The Duke and Duchess of Sussex are immensely grateful for the outpouring of love and support in anticipation of the birth of their first child. In lieu of sending gifts, the couple have long planned to encourage members of the public to make donations to select charities for children and parents in need. If you already made a donation, the couple send you their greatest thanks. If you are thinking about it, they ask that you kindly consider the following organisations they’ve selected, which we will highlight here over the next few days: @thelunchboxfund @littlevillagehq @wellchild @baby2baby The Duke and Duchess remain appreciative for your warm wishes and kindness during this especially happy time in their lives! Thank you for sharing the love ❤️

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on

Le bébé royal apprendra le piano avec… Elton John !

Un bébé féru de musique ? 
Le royal baby n’est encore pas né, pourtant une chose est sûre : il sera un grand mélomane et jouera du piano ! Et pour apprendre dans les meilleures conditions, Meghan Markle a fait appel à l’un des plus grands pianistes, le jour de ses 72 ans. Cette personne n’est autre que le très célèbre Sir Elton John. En effet, les futurs parents « ont adoré la performance d’Elton John durant leur mariage  » a confié une source proche du couple au magazine Sun. La star britannique serait en effet le professeur idéal et a répondu qu’il « adorerait » enseigner le piano au premier enfant de la duchesse de Sussex. La musique adoucit les mœurs, non ?

A quoi ressemblera la chambre du royal baby ?

Une future maman gâtée. 
S’il est coutume de gâter les mamans…et leur bébé lors de l’accouchement, la duchesse de Sussex ne déroge pas à la règle ! En attendant de donner naissance à son premier enfant, Meghan Markle peaufine les derniers détails de Frogmore Cottage, un joli nid offert par la reine Elisabeth II en guide de cadeau de mariage. Au sein de cette incroyable demeure se trouve une pièce entièrement consacrée au futur royal baby. La future maman, qui n’a jamais caché ses convictions écologiques, a opté pour des peintures vegan, aux couleurs neutres, non testées sur les animaux et qui diffusent des doux parfums d’eucalyptus et de romarin. Quoi de plus apaisant pour un nouveau-né ? Enfin, en guise de cadeaux, Meghan Markle n’est pas en reste, puisque ses fans ont organisé une cagnotte, dont les fonds (23 000 euros selon les informations du magazine Hello) seront destinés à plusieurs associations caritatives. Parmi elles, il y a des organismes qui œuvrent pour aider les animaux domestiques, les enfants hospitalisés, promouvoir l’éducation des jeunes filles en Afrique…

Meghan Markle et Harry, bannis de la famille royale ?

La reine Elisabeth II en aurait assez de leur comportement ! 
A quelques jours de l’accouchement le plus attendu de l’année, Meghan Markle et son époux le prince Harry se seraient attirés les foudres de la reine Elisabeth II. En effet, d’après une étonnante rumeur qui circule depuis quelques jours sur Internet, « la reine aurait décidé de les bannir et de les envoyer à Malte et en aurait assez de leur comportement« . Sa majesté aurait pris cette décision « suite à leur irrespect total du protocole et des tensions permanentes qui subsistent entre le Duc et la Duchesse de Sussex et le prince William et Kate Middleton » et « surtout à cause de tous les problèmes qui leur sont tombés dessus depuis que Meghan a rejoint la famille », rapporte une une source proche du clan Windsor au magazine National Enquirer.

Meghan Markle : un congé maternité de 6 mois ?

Meghan Markle est officiellement en congé maternité depuis le 11 mars, date de sa dernière apparition officielle qui avait lieu à l’abbaye de Westminster, à l’occasion de la journée du Commonwealth. « Le Palais de Kensington a confirmé que, bien que Meghan Markle a toujours plusieurs réunions d’ordre privé de prévues dans son agenda, elle n’effectuera plus de sortie publique et n’aura plus d’engagement royal officiel étant donné qu’elle se prépare pour son accouchement« , avait annoncé le journal The Sun. Mais cela n’a pas empêché la duchesse de Sussex d’être présente quelques jours plus tard à la New Zealand House de Londres pour rendre hommage aux victimes de l’attentat de Christchurch, aux côtés du prince Harry. Alors que le prochain événement est prévu en octobre 2019, cela implique qu’elle prendrait six mois de congé maternité. Rappelons que Kate Middleton a pris six semaines de congé maternité après la naissance du prince George en 2013, deux mois pour la naissance de Charlotte en 2014 et six mois lorsqu’elle a accouché du prince Louis, le 23 avril 2018. Pour l’heure, c’est Sara Latham, l’ex-conseillère d’Hilary Clinton, qui gère l’emploi du temps de Meghan Markle et du prince Harry. Il y a donc de fortes chances pour que Meghan reprenne ses fonctions avant les six mois suggérés.

Chambre de bébé : quelle somme Meghan et Harry ont-ils dépensé ?

La chambre de bébé est prête ! 
Rien n’est trop beau pour Meghan, et encore moins pour son bébé ! Alors que les futurs parents ont déjà réceptionné leur poussette iCandy, la chambre de bébé est prête pour l’accueillir dans les meilleures conditions. Meghan Markle aurait installé une nursery dans sa nouvelle demeure de Frogmore Cottage, pour la somme de 175 000 euros. « Meghan a achevé les travaux d’une superbe nursery de 150 000 livres qu’elle a souhaité payer avec son propre argent », précise le Mirror. C’est son amie Serena Williams qui l’aurait aidée pour la déco de la chambre. « Serena a joué un rôle de premier plan dans la conception de la nursery qui dispose d’un écran d’ambiance mural qui projette des images apaisantes. Il coûte à lui seul 25 000 livres », soit près de 30 000 euros !

Meghan Markle va-t-elle allaiter son bébé ? 

Sein ou biberon ?
Meghan Markle est sur le point d’accoucher… Alors qu’elle prépare sa baby shower et la chambre de bébé, une question reste en suspend :  la duchesse de Sussex va-t-elle allaiter son bébé au sein, comme l’ont fait avant elle Lady Diana et Kate Middleton, ou va-t-elle choisir de lui donner le biberon ? Le site MyBump2Baby a demandé l’avis de 10 000 mères britanniques et leurs réponses est sans appel ! 85% d’entre elles estiment que Meghan Markle devrait allaiter son bébé au sein ! La future maman s’inscrirait ainsi dans la tradition et s’attirerait peut-être la sympathie des Anglais, de la Reine Elisabeth II et de sa belle-sœur… Malgré le fait qu’elle fasse l’objet de nombreuses critiques, Meghan Markle ne semble pas vouloir qu’on lui dicte la manière de nourrir son enfant ou de l’éduquer… En somme, comme toutes les jeunes mamans.

Quelle poussette pour le royal baby ? 

Une poussette iCandy. 
Le prince Harry et Meghan Markle commencent déjà à s’équiper pour la naissance de leur premier enfant. Parmi les articles de puériculture indispensables à l’arrivée de bébé : la poussette ! Mais quel modèle ont-il choisi ? A priori, il ne s’agira pas d’une poussette de la marque Silver Cross, souvent privilégiée par la famille royale. Selon le Mirror, la duchesse de Sussex aurait opté pour une poussette iCandy, dont les modèles varient entre 760 et 1760 euros environ. Certains témoins auraient aperçu un camion de la marque de puériculture entrer dans la résidence Frogmore Cottage dans laquelle habiteront le prince Harry et Meghan Markle avec leur nouveau-né. Il y a fort à parier pour que le couple ait reçu la poussette tout terrain à quatre roues. Un modèle haut-de-gamme, chic et pratique né de la collaboration des marques iCandy et Land Rover.
Poussette © iCandy et Land Rover

Meghan Markle prépare sa seconde baby shower

Après la baby shower de New-York, celle de Londres.
En congé maternité, Meghan Markle peut enfin prendre du temps pour s’occuper d’elle et du futur bébé. L’heure est à l’organisation de sa deuxième baby shower, mais cette fois, la fête organisée à Londres devrait être plus intimiste. En effet, la duchesse de Sussex avait été critiquée pour le budget dépensé lors de sa première baby shower de luxe, organisée à New-York le 20 février dernier, entre copines. La future maman et ses invitées avaient séjourné au Mark Hotel, un hôtel cinq étoiles, à 75000 dollars la nuit. Au programme également, un dîner étoilé, une ambiance musicale, du shopping et un retour à Londres en jet privé… Le tout pour une fête estimée à près de 410 000 euros. Pour « gommer » cette image luxueuse qui n’avait pas été appréciée des Britanniques, Meghan Markle a décidé de fêter de nouveau l’arrivée de bébé. Sa deuxième baby shower sera cette fois organisée dans la simplicité, et moins coûteuse. Son amie Victoria Beckham, Kate Middleton, Eugénie et Béatrice d’York ainsi que sa maman Doria seront présentes. Au total, cinq ou six invitées, se retrouveront à la nouvelle demeure de Forgmore Cottage, à Windsor. Néanmoins, si les travaux de rénovation ne sont pas terminés dans les temps, la duchesse de Sussex pourrait bien organiser cette deuxième baby shower au Palais de Buckingham.
Meghan Markle. Une baby shower entre amies à New-York © MediaPunchREXShutterstockSIPA

Meghan Markle et Kate tentent d’apaiser leurs relations

Ce n’est un secret pour personne : Kate Middleton et Meghan Markle ne sont pas les meilleures amies du monde ! Si la duchesse de Sussex est réservée et très contrôlée, elle est également plus fantasque et moins prompte à se conformer aux normes de la royauté. Ancienne actrice de Suits, une série TV à succès, Meghan est aussi une jeune femme qui a eu une vie professionnelle avant de rencontrer le Prince Harry. Ce qui n’est pas le cas de sa belle-sœur, qui semble se destiner depuis sa rencontre avec le prince William à devenir une future reine. Très différentes l’une de l’autre, les épouses de William et du prince Harry n’ont donc aucune raison de copiner, mais Kate a décidé de mettre de l’eau dans son vin pour le bien de la famille royale. « Si elles n’ont pas grand-chose en commun, Kate n’a pas de problème avec Meghan. Elle veut s’entendre avec elle, pas seulement pour Harry mais parce que deux belles-sœurs qui s’opposent, ce n’est pas bon. Pour Kate, il faut garder leur relation professionnelle et s’afficher unies« , confie un proche de la famille royale au magazine Vanity Fair. Reste à savoir si Meghan acceptera cette main tendue !

Qui sera la future nounou ?

Selon l’Express UK, Meghan Markle et le prince Harry ont prévu de profiter seuls de leur nouveau-né après sa naissance. Néanmoins, comme Kate Middleton et le prince William, ils devraient engager une nounou dans les mois qui suivent pour les aider à s’occuper de bébé, notamment lors de leurs déplacements officiels qui reprendront quelques mois après l’accouchement. Doria Ragland, la mère de Meghan Markle sera aux côtés de sa fille les premiers jours, mais les spéculations vont bon train en ce qui concerne l’identité de la « nanny » ! Ce que l’on sait, c’est que Maria Borrallo, la nounou de Kate Middleton et du prince William, est déjà en charge du royal baby. En revanche, le couple pourrait bien se pencher sur Connie Simpson, plus connue sous le pseudonyme « Nannie Connie » aux Etats-Unis. Cette nounou a gardé plus de 250 bébés en trente ans de carrière ! Mais pourquoi le duc et la duchesse de Sussex pourraient-ils faire appel à cette experte des jeunes enfants ? C’est George et Amal Clooney, des amis du couple, qui auraient soufflé son nom il y a quelques mois. En effet, cette dernière, auteure des « Astuces de nounou Connie : les secrets pour réussir les 4 premiers mois dans votre vie de parents » aurait notamment gardé les enfants de Justin Timberlake et Jessica Biel, de Jessica Alba et de Cash Warren ou encore, d’Emily Blunt et de John Krasinski. Un CV impressionnant !

Meghan Markle : ses plus beaux looks de grossesse

Quelle place dans l’ordre de succession ? 

Si Meghan Markle et le prince Harry ont un petit garçon, celui-ci pourrait devenir duché de Sussex, et sa future épouse deviendrait, comme sa maman, duchesse de Sussex. En revanche, s’ils deviennent parents d’une petite fille, celle-ci ne pourrait pas devenir duchesse, et encore moins transmettre le titre à son futur époux. A moins que la Reine Elisabeth II ne change les règles actuelles. En résumé, le futur bébé ne sera donc ni prince, ni princesse comme ses cousins George, Charlotte et Louis, mais il pourrait devenir duc, à condition qu’il s’agisse d’un garçon. En outre, il se place septième dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre, mais ce classement recule au fur et à mesure des naissances, notamment si Kate Middleton venait à annoncer une quatrième grossesse par exemple.

Prénom du bébé : les paris atteignent 8 millions de livres

A chaque naissance royale, les bookmakers anglais tentent de deviner le sexe, le prénom ou encore la date de naissance du futur bébé. Mais l’enfant de Meghan Markle et du prince Harry semble déchaîner les passions : à deux mois de l’accouchement, il bat déjà tous les records ! Alors que les naissances des enfants de Kate Middleton et du prince William (George, Charlotte et Louis) ont généré au total 3 millions de livres, le futur bébé tant attendu atteint à lui seul 8 millions de livres, selon le site The Mirror. « La popularité de Meghan et Harry atteint un niveau jamais vu et l’arrivée du bébé plonge le public dans une frénésie de paris aux proportions hallucinantes », déclare Philip Trampe, le porte-parole de Bookmakers.tv. Rappelons que le prince Harry et Meghan Markle ne sauront s’il s’agit d’une fille ou d’un garçon qu’à la naissance de l’enfant, conformément à une tradition royale. Mais cela n’empêche pas les bookmakeurs britanniques de faire leurs pronostics. Selon eux, la duchesse de Sussex serait enceinte d’une petite fille (8/11). Les parieurs misent aussi sur le prénom Diana, en hommage à la maman du prince Harry. Ce prénom obtient d’ailleurs 15% du total des votes. Les prénoms Victoria (en référence à la Reine Victoria, l’arrière-arrière-grand-mère d’Elizabeth II) et Alice (un patronyme courant dans la famille royale britannique) arrivent également en tête des classements, S’il s’agit d’un petit garçon, les paris concernant le prénom du bébé sont sensiblement les mêmes que ceux pour le troisième royal baby. Il pourrait s’agir d’Albert, de Philip, d’Arthur, de James, d’Andrews, ou encore de Henry, Steve, Alan et Edward.