L’arrivée d’un enfant, et particulièrement le premier, représente un véritable chamboulement dans la vie de couple. Plurielle livre ses conseils pour éviter le baby-clash et démarrer cette nouvelle vie à trois de façon sereine et heureuse.

La venue d’un bébé est un moment de pur bonheur pour toute la famille. Néanmoins, ce petit être, aussi mignon que minuscule soit-il, bouleverse en un temps record les habitudes et le rythme de la vie à deux. Avec l’accumulation de fatigue et de stress, les disputes se font plus présentes et peuvent même mener à la séparation. En effet, de nombreux couples se séparent durant l’année qui suit l’arrivée du premier enfant. Pour éviter d’en arriver là, il est nécessaire de préparer cette nouvelle étape de la vie en discutant, en réaménageant les priorités et en redéfinissant les rôles de chacun.

Anticiper les difficultés

Ce bébé, on l’attendait. Pendant neuf mois, on ne pouvait s’empêcher de s’imaginer à quoi ressemblera sa petite frimousse tout en ayant hâte de commencer cette nouvelle vie à trois, qui représente une étape importante dans la vie de chaque couple. Mais même si l’arrivée de l’enfant représente le plus beau jour de leur vie pour de nombreuses femmes, les semaines et les mois qui suivent l’accouchement ne sont pas toujours faciles. En effet, il faut apprendre à vivre à trois et non plus à deux, tout en réinterprétant le rôle de chacun.

Pour cela, il ne faut pas avoir peur de communiquer. Notre conjoint est notre partenaire et il faut bien se mettre en tête qu’il faut traverser cette nouvelle étape ensemble. Ainsi, il est important de faire part de ses craintes et de ses doutes à son compagnon. « Vais-je être une bonne mère ? » « Vais-je réussir à m’en occuper toute seule ? » « Vais-je adopter les bons gestes ? ». Beaucoup de jeunes mamans se mettent une pression énorme, surtout pour leur premier enfant, pouvant même développer le fameux baby blues. Le papa doit alors faire en sorte de rassurer la maman au maximum en lui faisant comprendre qu’elle pourra compter sur lui à tout moment. Il est également très important de discuter sérieusement avant l’arrivée de bébé afin de prendre conscience des changements que cela va impliquer et de se mettre d’accord sur la façon dont on va élever notre enfant afin d’éviter ainsi les mauvaises surprises le jour J. La communication au sein du couple est alors primordiale et permet d’anticiper de nombreuses disputes.

Réinterpréter le rôle de chacun

Avant de devenir parents, on vivait dans une bulle où seuls nos besoins et nos envies régissaient notre quotidien. Mais maintenant que bébé est arrivé, toute notre vie tourne autour de lui. La femme découvre alors le nouveau rôle qu’est celui de mère. Mais face à cette relation privilégiée entretenue avec le nouveau-né, le papa a parfois du mal à trouver sa place. Il est très important qu’il soit reconnu par la mère dans son nouveau rôle et qu’il participe lui aussi à cette arrivée. Ainsi, la nouvelle maman doit faire en sorte de lui accorder toute la place qu’il mérite en le faisant participer au maximum aux soins du bébé (changement des couches, prise du bain, mise au sein ou prise des biberons, mise au lit…). Il est également important que la maman explique au papa ce qu’elle attend de lui, qu’elle exprime ses besoins et ses désirs. En effet, avec l’accumulation de fatigue, les épouses peuvent rapidement reprocher à leurs maris de ne pas avoir fait telle ou telle chose. Or, les hommes ne peuvent pas toujours deviner ce dont on a besoin. Lors de cette nouvelle étape, il est aussi nécessaire de faire fi de certains conseils extérieurs. De nombreux proches ainsi que la belle-famille pensent en effet bien faire en prodiguant tel ou tel conseil, plus ou moins avisé. Mais face à tant d’informations, souvent contradictoires, on peut vite se retrouver perdue. Il est alors important de toujours choisir le camp de son partenaire et de se mettre d’accord sur le fait d’écouter son instinct et de faire comme bon il nous semble.

Prendre soin de son couple

Même si la venue d’un enfant représente un réel changement, il est important de maintenir à tout prix sa structure d’origine. Ainsi, on est d’abord un couple avant d’être parents, ce qui représente la base de la famille. Pour éviter que celle-ci s’effondre, il faut prendre le temps de se retrouver à deux lors d’un dîner ou d’un week-end. On peut alors faire
appel à une personne de confiance de notre famille ou à une baby-sitter pour garder son bébé pendant ce petit tête-à-tête. Un temps précieux qui permet de se retrouver seul à seul avec son compagnon, de prendre de ses nouvelles et de se rapprocher de lui. Il est nécessaire de s’intéresser à son conjoint et de lui demander comment se passe la reprise du travail, comment s’est déroulée sa journée etc. Ce moment d’intimité permet également au couple de retrouver les moments de tendresse qui se font beaucoup plus rares avec l’arrivée du bébé.

Après un accouchement, une femme se sent en effet moins désirable et assiste à une baisse de sa libido. Il est important que l’homme rassure sa compagne en lui faisant sentir qu’elle est toujours autant aimée et désirée. De son côté, la jeune maman doit prendre le temps de se réapproprier son corps. Pendant neuf mois, elle a vu ce dernier se métamorphoser et pour certaines d’entre elles, se regarder dans un miroir après l’accouchement est un véritable défi . Mais pas de panique, ce n’est qu’une question de mois avant de retrouver son corps d’antan et notamment un ventre plus ferme. Pas besoin donc de s’obstiner à perdre ces quelques kilos en trop en faisant du sport à outrance. Il y a déjà assez à faire avec bébé, et tout se remettra en place naturellement.

La communication reste la solution clé pour éviter le baby-clash. Il ne faut pas oublier que cette nouvelle étape représente un changement radical pour les deux parents. Aussi, il est important de se répartir de façon équitable les tâches qui incombent à l’arrivée d’un nouveau-né afin qu’aucun des deux conjoints ne se sente mis de côté. Ne dit-on pas que l’union fait la force?