On couche avec lui et c’est déjà pas mal. Mais on aimerait bien, aussi, partager des restaurants, des cinémas, des lettres d’amour et nos vœux devant la famille. Conseils pour transformer son histoire de sexe en love story.

Avec notre plan cul, le quotidien est plutôt léger. Seulement, des sentiments naissent de notre côté, tellement qu’on a failli jeter un “je t’aime” l’autre jour. Désormais, on en est sûre, on a envie de plus. De rire, de cuisiner, de voyager, et même de s’engueuler, c’est dire. On a envie d’être un couple avec celui qui investit notre lit sans jamais rester dormir. Alors que les choses soient claires : on va tenter le tout pour le tout, jusqu’à la bague au doigt.

Changer nos habitudes

On commence par identifier les habitudes que nous avons tous les deux, du genre des retrouvailles tard le soir et des rapports sexuels. Peut-être aussi que parfois, on commande des pizzas et on se recommande des films. Chouette. Décidons alors de perturber tout ça, afin de donner à notre relation un autre ton. On se retrouve un peu plus tôt et pourquoi pas le dimanche. On opte pour un japonais. Et puis, au lieu de se conseiller un film, on se dit : pourquoi ne pas le regarder ensemble ? Et on le regarde ensemble.

Poser des questions

Un petit ami, on apprend à le connaître de jour en jour, notamment parce qu’on pose des questions intimes ou qu’on se confie spontanément l’un à l’autre. Le plan cul, lui, demeure un mystère : on ignore à quoi ressemblent ses journées de boulot et s’il a trois sœurs ou sept. Alors, pas à pas, virevoltons et renseignons-nous. On questionne. On découvre. On évoque le quotidien, les petits détails : le travail, les copains, les week-ends, le foot ou le patinage artistique. En ouvrant la conversation et en l’orientant sur notre plan cul, et donc forcément un peu sur nous, on étire le sexe à autre chose, on sort du cadre.

Oublier sa brosse à dents

C’est marrant, ça, mais on a toujours été tête en l’air. Du coup, MINCE ALORS, mais maintenant qu’on est chez lui, on dépose notre brosse à dents sur le lavabo de façon nonchalante. Un oubli, quoi. Mais ça marche avec tout, nos lunettes, notre agenda, notre parfum, notre boîte de Doliprane. Enfin, de préférence, des objets qui font un peu “vie à deux” et qui impliquent que l’on revienne. Des objets qui parlent de nous, de notre univers, de nos habitudes. L’idée, toujours, c’est redessiner les contours de notre relation en montrant qu’au-delà du sexe, on est une fille qui se brosse les dents, et que par extension, on aime aussi se promener, danser, papoter, pas seulement faire l’amour.

Des gestes tendres

La tendresse et la douceur mènent au couple. Pendant le sexe, on s’embrasse, on se caresse avec amour, et puis après le sexe, on traîne un peu, on se blottit légèrement contre notre plan cul. Et on peut carrément aller plus loin, avec un petit baiser sur la joue ici et là, une main sur son bras quand on débat sur un sujet poignant, ou encore une chatouille bien pensée quand on se chamaille comme des adolescents.

Demander un service

Incluons notre plan cul dans nos journées, nos projets, nos plans (encore des plans, huhu). Pour cela, demandons-lui des services. Du genre “tu m’accompagnes chez Ikea ? Au supermarché ?” Du genre “j’ai besoin de toi, parce que j’aimerais bien m’entraîner pour mon entretien d’embauche ou ma présentation boulot”. Et ainsi de suite, pour que finalement notre plan cul détecte que oui, il a toute sa place dans notre vie. Sans oublier que c’est très flatteur d’être sollicité, de se sentir utile. Enjoy !