Je n’aime pas les amis de mon mec, comment gérer ?

Ils sont lourds, bêtes, profiteurs ou encore envahissants… Les amis de notre mec ne sont pas la meilleure nouvelle de l’année. Le souci, c’est qu’on ne voudrait pas que notre couple en pâtisse. Alors on fait quoi ? Réponses avec une psychanalyste.

 

 

 

On est follement amoureuse de notre partenaire, seulement on ne peut pas voir ses amis en peinture. On ne sait plus s’il faut faire des efforts ou les éviter, non plus si notre relation risque d’en prendre un coup. Conseils avec la psychanalyste Évelyne Dillenseger.

Un manque d’atomes crochus

 

 

 

Ça arrive. Il y a cet ami qui nous irrite quand il cause politique et celui qui nous fait penser que la Terre est peuplée d’imbéciles. On aimerait avoir des choses à leur dire, mais on a beau chercher, on s’ennuie à crever. “S’entendre avec tout le monde, et plaire à tous est impossible. Avoir des atomes crochus ne se commande pas“, introduit Évelyne Dillenseger, psychanalyste. Faut-il alors faire avec les amis de notre partenaire ? On peut, mais on s’en tient à une règle : on ne les voit pas, ou peu, et tout va mieux. “Chacun décide de sortir avec ses amis respectifs. Aucune obligation de fréquenter, d’apprécier ou d’aimer les amis de son partenaire“, poursuit l’experte. Une bonne résolution prise par Amina, 30 ans. Elle évitait les amis de Ali, son compagnon, trop “adolescents” et pédants à son goût. Seulement, quelque chose la tracassait : “Suis-je aveugle ? Est-ce que mon mec est comme eux ?” Interrogation fréquente

Ses amis et lui peuvent évoluer de façon différente au cours de leur vie, donc inutile de faire des raccourcis

 

 

Nos amis nous reflètent. Si ceux de notre mec sont complètement idiots, on flippe. “Nos amis nous ressemblent. Chacun représente une période de notre vie : notre enfance, notre vie d’étudiant, nos amis sportifs, nos amis du travail…, décrypte Évelyne Dillenseger. Mais notre partenaire n’est pas forcément une copie conforme des gens qu’il fréquente. Ses amis et lui peuvent évoluer de façon différente au cours de leur vie, donc inutile de faire des raccourcis.” Afin de prendre un peu de recul, l’idéal reste de faire des efforts. Peut-être que ces garçons-là ont des qualités que l’on ne soupçonne pas (encore). Par amour, creusons un peu avant de jeter l’éponge.

 

 

 

Des amis trop présents

 

 

 

Il les voit tout le temps… J’ai l’impression que ses amis passent avant“, confie Sarah, 26 ans, qui se sent abandonnée un soir sur trois. Difficile de rivaliser. N’oublions pas que les amis de notre mec étaient là avant. Et que célibataire, il en profitait. Normal. “Notre partenaire a déjà construit son environnement avant de nous connaître. Avec lui, nous prenons le package : famille, enfants, amis… souligne Évelyne Dillenseger. Alors on s’intègre. On ne va pas lui demander de ne plus voir sa mère, c’est pareil pour les copains.” C’est vrai, ensemble, notre mec et ses potes ont partagé un tas d’expériences. Ils ont un vécu commun et ça, on ne peut pas le détricoter.

 

 

S’attaquer à ses amis pourrait plutôt mettre notre relation en danger

 

 

Reste aussi à se demander si notre agacement est justifié. Voit-il vraiment “trop” ses potes ou sommes-nous tout simplement jalouse ? Faisons la part des choses et soyons honnête. Comme le précise la psychanalyste, il y a des amis envahissants qui peuvent rimer avec “menace”. Du genre notre mec a des amies au féminin. Des amies ex, aussi. Rien de très rassurant, si bien que notre cerveau se fait de méchants films. Et si, après réflexion, il nous semble que notre partenaire pousse le bouchon un peu trop loin (coucou Maurice), alors on lui parle, tout simplement. “Notre meilleure position serait de ne pas l’empêcher de voir ses amis et de ne pas les critiquer. S’attaquer à ses amis pourrait plutôt mettre notre relation en danger. Il suffit de lui faire part de notre envie de passer plus de temps avec lui“, avertit l’experte.

 

 

Mauvaise influence

 

 

Il y a les amis qui nous rendent dingue parce qu’ils “profitent” de notre mec. “Un de ses copains lui emprunte toujours de l’argent et traîne à le rembourser… Un autre l’appelle sans arrêt pour lui raconter ses malheurs (qui n’en sont pas vraiment)“, déplore Malika, 32 ans, qui estime que son mec, Mehdi, est trop gentil. Et ça, ses potes l’ont visiblement bien compris. Peut-être que cela fait partie de leur fonctionnement. Certaines relations s’équilibrent ainsi. Est-ce que notre mec s’y retrouve ? Il n’est pas fou et connaît bien ses limites. Cependant, s’il nous paraît vraiment bonne poire et incapable de s’affirmer, intervenons. Ce sera bénéfique à tout le monde : il reprendra du poil de la bête grâce à notre sens de l’observation et nous, on se sentira mieux. Quant au pote radin profiteur, il apprendra à s’assumer (à moins qu’il n’aille embêter quelqu’un d’autre).

 

 

C’est une question d’équilibre

 

 

 

Encore une fois, lorsqu’on décide de l’ouvrir pour expliquer à notre mec qu’il se fait avoir, on n’accuse pas ses potes à tort et à travers, mais on prend soin de se montrer bienveillante et protectrice en lui demandant si ses relations lui conviennent. Peut-être que notre mec se traîne juste des boulets depuis des années, par pitié ou loyauté, et que bientôt, il fera sans.

 

 

En tout cas, pas de panique : les amis de notre mec ne sont pas nécessairement nos amis, et on peut très bien vivre comme ça. Seule condition : trouver le juste milieu en laissant son amoureux mener les amitiés qui lui chantent tandis que l’on profite des nôtres. “C’est une question d’équilibre. Donc soyez vigilants et trouver ensemble un bon équilibre entre votre vie de couple, votre vie familiale, votre vie de travail, vos loisirs et vos amis“, conclut l’experte.