«Je m’en veux, j’ai l’impression que je ne donne pas assez de temps à mon enfant », « je me sens coupable de ne pas être assez présente à la maison », « quand je rentre, je suis épuisée par le boulot, pas le temps pour les câlins, je me focalise sur les obligations » « quand j’ai fini avec les enfants je n’ai qu’une seule envie c’est de dormir, je n’ai plus de vie de couple »… Si en début de soirée vous êtes déjà lessivée par votre journée, pas de panique. Notre psy, Sarah Baakouk Benkirane, vous donne toutes les astuces et conseils pour gérer de façon harmonieuse et sans culpabiliser, son foyer, son travail, vie de famille, vie de couple et vie de femme.

Le quotidien n’est pas toujours facile, jongler entre le rôle de mère, celui d’épouse, de femme active, de fée du logis, et pour finir de femme, on peut vite se retrouver débordée. Comment faire pour concilier tout cela ?

L’adage « la qualité vaut mieux que la quantité » est à prendre au bas mot. Ce n’est pas tant le temps que vous passez à accomplir vos rôles qui priment, mais la qualité de ces moments.

4Vie professionnelle

Que vous soyez chef d’entreprise, salariée, femme au foyer, bénévole,… la tâche que vous accomplissez, vous apporte une certaine estime de vous-même, qui contribue à votre bien être. Votre intérêt pour votre travail, vous poussera peut être à travailler plus, à emporter du travail à la maison, à devoir finir plus tard, à devoir passer beaucoup de temps au téléphone…

Lire aussi: Maman et femme active, comment tout gérer ?

Toutes ces petites contraintes peuvent influer négativement le quotidien et la vie de famille. Comme par exemple, se lever de table pendant un repas pour répondre au téléphone, même si vous étiez en pleine discussion avec votre enfant ou mari ; choisir de réaménager des placards plutôt que de sortir en famille ; commencer à travailler sur un projet en rentrant à la maison, sans prendre le temps de partager un moment avec chacun…

Il est possible de concilier les deux. Rappeler après le repas, réaménager les placards en semaine quand vous êtes seule ; passez du temps avec chaque membre de votre famille en vous consacrant à lui et rien qu’à lui…

Il est certain que votre travail est important et qu’il vous apporte du bien être, toutefois, organiser votre temps afin de ne négliger aucune dimension de votre quotidien vous aidera à vous épanouir plus pleinement.

3Vie de maman

Dans notre culture le devenir de l’enfant est souvent entièrement entre les mains de sa mère. Si l’enfant a de mauvaises notes, qu’il se comporte mal, qu’il est turbulent, c’est automatiquement de la faute de sa mère et bien entendu son entourage ne manquera pas de le lui signifier.

Déculpabilisez vous mesdames, vous étiez tout de même deux au moment de le concevoir. On parle peu des pères mais ils ont leur importance et surtout un rôle à jouer dans le développement de votre enfant.

Au-delà des théories freudiennes montrant l’importance d’un œdipe réussi, dans la gestion du quotidien, le soutien et la présence du père sont primordiaux. Impliquez vos maris dans le quotidien, demandez leur de vous aider à vous occuper de vos enfants, lorsque vous partagez un moment avec eux , invitez votre mari à vous rejoindre…

Si vous finissez tard le travail, demandez lui de prendre la relève et de s’occuper de la douche et des devoirs. En rentrant, vous pourrez partager un moment de détente et de tendresse avec vos enfants (lire une histoire avant de dormir, regarder un programme TV sans smartphone, faire un puzzle,…).

Le temps que vous passez avec vos enfants, doit être autant pour vous que pour eux un moment de partage, de joie, d’amour, de découverte,… Consacrez-vous pendant un moment à votre enfant, demandez lui comment il va, discutez de ce qu’il aime, parlez de tout et de rien. L’objectif? Qu’il se sente unique pendant ce laps de temps. N’hésitez pas à oublier le téléphone, le travail, les problèmes. Vous et votre enfant, partagez un moment en tête à tête.

2Vie de couple

Comme si le poids de la réussite des enfants ne suffisait pas, le poids de la réussite du couple tient également sur nos épaules. Mais comment faire pour gérer à la fois sa vie professionnelle, sa vie de mère, sa vie de fée du logis et sa vie d’épouse ? Vous rentrez fatiguée du travail, le peu d’énergie qui vous reste est vite consumé par vos enfants, qu’en est-t-il du mari ?

Faites dormir les enfants plus tôt (ça vous laissera du temps pour votre mari) ; faites les garder chez votre mère ou belle mère deux fois par mois (une soirée seuls de temps en temps permet d’entretenir la flamme) ; quand vous êtes assis devant le canapé avec vos enfants, mettez vous dans ses bras, la tendresse c’est important ; essayez d’avoir votre rendez vous quotidien, tôt le matin avant le levé des enfants ou plus tard quand ils sont couchés. Ce sera le moment de discuter, de reconnecter et de passer du temps à deux loin des obligations du quotidien.

Lorsque vous êtes épanouie dans votre couple, la gestion de la vie de tous les jours est plus simple. Organisez-vous afin de pouvoir vous retrouver avec votre mari, les moments à deux vous permettent de vous sentir aimée, désirée, écoutée, soutenue… prenez donc le temps de vous en procurer.

1Vie de femme

Qu’en est t il de vous mesdames ? Un moment où vous ne vous occupez plus de personne, ou les problèmes n’existent plus, ou vous n’avez plus ni enfants, ni mari, juste vous et votre bien être ?

Organisez vous pour prendre ne serait-ce qu’une demi journée par mois, une demi journée où vous vous consacrez à vous-même, que se soit en faisant du shopping, en lisant un livre avec un bon chocolat chaud, en peignant, en se retrouvant le temps d’un après midi entre copines, … Prenez du temps pour vous. Si vous vous sentez bien avec vous-même, épanouie, heureuse, cela influera sur les autres sphères de votre vie, ce qui rendra le quotidien plus facile.

Il est possible de concilier les différentes sphères du quotidien. Le plus important est d’avoir du soutien et de s’organiser de façon à ce qu’aucune dimension n’empiète sur l’autre. Vous pourrez vous consacrer à chacune d’entre elle sans avoir à y passer beaucoup de temps. Vos enfants, votre famille et surtout vous mêmes en serez reconnaissants.

Sarah Baakouk Benkirane est psychologue clinicienne et ethno-psychologue, installée à Casablanca. Cela fait quelques années qu’elle intervient en milieu scolaire. Intéressée par les problématiques scolaires et familiales, elle abordera un sujet sociétal toutes les semaines. 

Contact:0662043969