Comment reconnaître un pervers narcissique?

Chaque année, de plus en plus de personnes découvrent que leur conjoint est un pervers narcissique, qu’il s’agisse d’hommes ou de femmes. Les pervers narcissiques, qui constitueraient près de 10% de la population, sont des individus souffrant d’une psychopathologie complexe, souvent difficile à identifier qui correspond à un mécanisme de manipulation mentale souvent dramatique pour les victimes.

 

 

 

 

D’un point de vue médical, le manipulateur est plus volontiers appelé pervers narcissique. La plupart de ces personnes sont inconscientes de leur problème et sont persuadées d’agir pour le bien des autres (une minorité est sadique et prend plaisir à faire souffrir les autres). Les manipulations de ces personnes se distinguent du chantage affectif, des petits mensonges ou d’une culpabilisation d’autrui qui font que tout le monde est plus ou moins manipulateur.

 

 

 

Définition

 

 

Le terme de « perversion narcissique » a été utilisé la première fois en 1986, dans un ouvrage du psychanalyste français Paul-Claude Racamier. D’autres auteurs ont depuis repris et étayé ce terme pour décrire une psychopathologie reposant sur la manipulation mentale. Elle permet à un individu d’exercer une emprise sur un autre. La pathologie comprend donc deux aspects : les troubles narcissiques et la perversion.

 

 

Trouble de la personnalité narcissique

 

 

 

Le trouble de la personnalité narcissique entre dans la classification des troubles de la personnalité décrits dans le DSM-IV. Il appartient au groupe B dit des troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques. Le trouble de la personnalité narcissique se caractérise par un besoin excessif d’être adulé et une forte tendance à la mégalomanie et à l’égocentrisme. En outre, le patient narcissique montre un faible degré d’empathie vis-à-vis d’autrui. En règle générale, les symptômes de ce type de perturbation apparaissent à l’âge adulte.

 

 

 

 

Troubles narcissiques

 

 

 

Le pervers narcissique a inlassablement besoin d’être admiré. La quête excessive de reconnaissance et d’empathie sont deux autres marqueurs de ces troubles.

 

 

 

Perversion

 

 

La tendance à vouloir satisfaire ses désirs et de ses besoins aux dépens des autres, et donc à utiliser autrui à ses propres fins. Un pervers narcissique présente donc une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale.

 

 

 

Pervers narcissique

 

 

Le pervers narcissique procède par différentes étapes pour mettre en œuvre la manipulation mentale. Il essaie de créer un lien avec autrui, et s’attaque à « l’intégrité narcissique » de ce dernier. Il attaque la confiance de soi et l’auto-estime d’autrui pour créer un lien de dépendance de l’autre envers lui. La manipulation consiste à faire croire que le lien de dépendance procède de la victime, non de lui. La victime d’un pervers narcissique est traitée comme un objet.

 

 

Victime

 

 

La réussite de la manipulation mentale dépend des dispositions psychologiques de la victime, qui sous certaines conditions, vont l’amener à se soumettre à un pervers narcissique. Cette approche de la pathologie est détaillée par le psychiatre et psychanalyste Alberto Eiguier dans son livre « Le pervers narcissique et son complice. ».

 

 

 

Perversion narcissique et harcèlement au travail

 

 

 

La perversion narcissique entre dans le cadre des pathologies en cause dans les cas de harcèlement, notamment au travail. Elle vise dans ce cas à « humilier, détruire l’autre et à valoriser son pouvoir social ou personnel ».