Vous êtes tentée de recourir au bistouri pour tronquer votre bonnet a contre un généreux c… et si on demandait leurs avis aux hommes ?

ABDELLAH M. 33 ANS Ma copine doit bientôt se faire opérer et j’approuve totalement sa décision. Sa très petite poitrine l’a toujours un peu complexée et j’espère que cette opération va changer sa vie et sa vision d’elle-même. Personnellement, ce qui compte pour moi, c’est le résultat final. Il faut que ce soit beau et aussi naturel que possible.

JAWAD T. 25 ANS Je ne suis ni pour, ni contre cette opération. De même, je n’ai aucune crainte au sujet de la texture d’une nouvelle poitrine. Je pense qu’au début, cela doit être un peu particulier, mais je suis sûr qu’à la longue, l’effet se réduit, et on finit par ne plus y penser.

MEHDI A. 29 ANS Une femme est ce qu’elle est, et un homme se doit de l’aimer telle qu’elle est au naturel. C’est simple : si on préfère à ce point les poitrines généreuses, il ne fallait pas alors s’enticher d’une femme au bonnet modeste. Et vice-versa…

KARIM A. 36 ANS Ça me fait penser à une amie qui vient de se faire poser des implants. Résultat : quand on la voit, on ne remarque que ça. Je suis contre l’idée d’y recourir uniquement pour le côté esthétique, comme on choisirait un accessoire de mode. Cependant, si après plusieurs grossesses, une femme décide d’y recourir dans un objectif «réparateur», je comprendrais…

HICHAM S. 38 ANS. Comme tout le reste, c’est une question de modération. Personnellement, je suis pour. Un décolleté honnêtement rempli est plus séduisant. Et si des implants permettent à une personne de se sentir mieux dans sa peau, pourquoi s’en priverait-elle ? L’important, c’est que ce ne soit pas fait n’importe comment, parce qu’il s’agit du corps de la personne. Il faut aussi que cela émane d’un choix personnel, pas de la volonté de se conformer à un standard.

GIANLUCA E. 41 ANS J’y suis très favorable (rires). Les belles poitrines symbolisent la féminité. Il y a tout de même un certain pourcentage à respecter ! Cependant, j’ai l’impression que ce phénomène s’est banalisé au Maroc, au point où l’on passe sur le billard aussi facilement que l’on se rend au cinéma ou au restaurant. À mon opinion, il faudrait considérer cet acte avec davantage de sérieux.

WAEL B. 30 ANS Certes, je trouve qu’une poitrine généreuse est belle à voir. Pourtant, je ne supporte pas l’idée que mon épouse ait recours à une telle opération. Pour être franc avec vous, j’aime bien regarder, mais ne pas toucher. Et j’ai vraiment du mal à saisir cet engouement pour les prothèses mammaires !