Un total de 34.742 Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont regagné le Maroc via les différents points de passage du nord-est du Royaume depuis le lancement de l’opération “Marhaba 2017” jusqu’au 20 juin courant, en hausse de 16% par rapport à la même période de l’année 2016.

Selon les statistiques de la Direction régionale des Douanes du nord-est (Nador, Oujda et Al-Hoceima), qui s’étendent sur la période allant du 5 juin au 20 juin, le poste frontalier de Bab Melilia a enregistré 5.008 arrivées, le port de Nador (5.536), le port d’Al hoceima (216), l’aéroport de Nador El Aroui (11.437) et ceux d’Oujda-Anjad (8.773) et de Cherif Idrissi d’Al hoceima (772).

 

Le nombre des MRE ayant quitté le territoire national durant la même période s’est élevé 20.014 personnes dont la majorité ont quitté le pays via l’aéroport Nador El Aroui (6.200), Oujda Anjad (5331), Bab Melilia (4.945) et le port de Nador (2.912).

 
Pour ce qui est des véhicules ayant traversé les différents points d’accès dans le Nord-Est du Royaume, la Direction régionale des Douanes du nord-est fait état de 4.186, contre 3.397 au cours de la même période de 2016.

 

Il est à noter que le nombre des MRE ayant transité durant “l’opération Marhaba 2016” par les différents points d’accès au Nord-Est du royaume s’est chiffré à 1.100.109.

 

En vue d’assurer le bon déroulement de cette opération, la direction régionale des Douanes du nord-est a annoncé avoir pris une série de mesures pour le bon déroulement de l’opération, notamment en ce qui concerne la mobilisation des moyens logistiques et des ressources humaines nécessaires.

 

Nous avons demandé à des Marocains résidant à l’étranger de nous expliquer ce qu’ils recherchent le plus quand ils rentrent au pays. Témoignages.

 

 

 

Je pense que nous sommes plusieurs quand ce cas, quand on rentre au pays pour les vacances, c’est surtout pour revoir sa famille. En ce qui me concerne, je suis originaire d’une ville française qui n’est pas côtière, je fais donc d’une pierre deux coups, je vois ma famille et profite de l’océan. Je ne vais pas dire que j’en profite pour savourer des tajines, boire du thé et parler darija parce que je le fais déjà en France. C’est un retour aux racines, on a la chance d’avoir deux cultures qui sont différentes mais pas incompatibles à mes yeux. Imane, 24 ans, Toulouse.

 

 

Quand je rentre au Maroc en été, c’est surtout pour me ressourcer. Retrouver de grands espaces,  mes amis et la famille. J’habite à Paris toute l’année, alors je suis bien contente de retrouver l’océan et la plage. Sarah 26 ans, Paris.

 

 

 

Quand je rentre en été retrouver ma famille, j’aime retrouver le soleil, la plage, les gens chaleureux, les terrasses, la bonne cuisine. Et surtout une ambiance de vacances. Zineb 27 ans, Paris.