Alors que les sirops et pastilles contre la toux sont régulièrement pointés du doigt, voici des astuces simples et naturelles pour en finir avec ces quintes de toux qui vous empêchent de dormir !

L’heure est aux maux de l’hiver, donc aux nez qui coulent, aux gorges qui grattent et surtout aux quintes de toux qui vous prennent n’importe où : dans les transports en commun, au bureau, voire pire, au beau milieu de la nuit. Et pour calmer ces toux, il faut parfois faire preuve de patience. Côté médicaments, les pharmacies proposent moult solutions pour calmer les toux, des pastilles aux antitussifs sous forme de sirops. Seulement, ils sont le plus souvent peu efficaces, notamment en cas de toux grasse. Récemmment, une enquête du magazine 60 millions de consommateurs a en effet testé leur composition. Et leur verdict était que leur efficacité était en réalité très modeste. En outre, leur utilisation ne doit pas excéder 3 à 5 jours.
Aussi, il est utile de connaitre quelques trucs et astuces pour calmer une toux qui s’éternise. Il est en outre important de faire la différence entre une toux grasse et une toux sèche. La première est utile pour éliminer les sécrétions bronchiques et participe ainsi à la guérison. La seconde est le signe d’un appareil respiratoire irrité. Dans tous les cas, la toux désigne un réflexe entraînant une expulsion brutale de l’air venant des poumons. La toux est un réflexe vital, qui permet de protéger les poumons. Elle permet ainsi d’expulser des mucosités présentes à la surface des muqueuses. Dans la plupart des cas, la toux est la conséquence d’un rhume. Mais elle accompagne aussi parfois des angines, sinusites, laryngites ou encore otites. Les pneumonies ou les bronchites peuvent aussi déclencher des épisodes de toux, la plupart du temps grasse. Bref, les causes sont très diverses. Quoi qu’il en soit, lorsqu’une toux devient chronique, c’est-à-dire qu’elle s’éternise, il est indispensable de consulter un médecin.

7Des inhalations

Pourquoi ? Elles sont très efficaces pour décongestionner les fosses nasales et pour fluidifier les sécrétions bronchiques, et donc faciliter leur expectoration.
Conseil : Versez cinq gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un bol rempli d’eau bien chaude, placez-vous au-dessus et respirez la vapeur pendant au moins 10 minutes, en prenant soin de couvrir votre tête d’une serviette propre.

6Un citron pressé tout chaud

Pourquoi ? En plus de son côté chaud et réconfortant, cette boisson à base de citron, riche en flavonoïdes, est ainsi efficace pour réduire l’inflammation de la gorge. Le miel a quant à lui des propriétés anti-inflammatoires, ainsi qu’un effet antibactérien.
Conseil : mélangez le jus d’un demi-citron dans 250 mL d’eau chaude (l’équivalent d’un mug) et ajoutez une cuillère à café de miel.

5Du thym en infusions

Pourquoi ? Le thym est particulièrement efficace pour dégager les voies respiratoires et lutter contre les maux de gorge. Et surtout, il aide à diminuer les quintes de toux, notamment les toux sèches.
Conseil : le thym peut être infusé (1 à 2 g de plante dans une tasse pendant 10 minutes) et consommé tout au long de la journée, si besoin. Si vous n’aimez pas le goût, sucrez-le tout avec un peu de miel.

4Aérez tous les matins

Pourquoi ? L’air de notre intérieur est souvent plus pollué que l’air extérieur. Entre la poussière, les acariens, mais aussi et surtout les substances chimiques dégagées entre autres par les produits nettoyants, vous vivez dans un environnement qui peut contribuer à irriter vos voies respiratoires.
Conseil : aérez votre chambre tous les jours pendant au moins 20 minutes (et même s’il fait froid !).

3Et si l’air était trop sec ?

Il faut savoir que la toux est un réflexe, souvent lié à une irritation des voies respiratoires, sans qu’aucune infection n’entre en jeux. Une toux, qui survient uniquement la nuit et qui ne s’accompagne pas d’autre symptôme, peut donc être simplement provoquée par un air trop sec.
Conseil : il existe des humidificateurs d’air dans le commerce, mais vous pouvez obtenir le même résultat en plaçant une grande bassine d’eau à proximité de votre lit ou encore, placer un linge humide sur votre radiateur, afin de rendre l’atmosphère de la chambre plus humide. A noter que ces solutions doivent être ponctuelles. Si vous ne voyez pas d’amélioration de votre état, consultez votre médecin.

2Du miel

Pourquoi ? Le miel présente l’avantage, par ses propriétés collantes, de venir tapisser la paroi interne des voies respiratoires, en formant une sorte de film protecteur. Ainsi, il calme les irritations, tout en favorisant la cicatrisation. En outre, le miel, comme le citron, aide à lutter contre l’inflammation.
Conseil : en cas de toux nocturnes, prendre une à deux cuillères de miel avant de se coucher. Toutefois, le miel étant particulièrement cariogène, lavez-vous les dents juste après.

1Se moucher régulièrement

Pourquoi ? Lorsque l’écoulement nasal s’intensifie, il est important de bien vous moucher afin de faciliter l’évacuation des sécrétions et de dégager les fosses nasales. Ainsi vous guérissez généralement rapidement. A l’inverse, si vous reniflez sans arrêt et que l’infection progresse, les sécrétions finissent par s’écouler en arrière, des voies nasales vers le pharynx, ou vers l’oreille et les sinus.
Conseil : mouchez-vous le plus souvent possible pour évacuer les écoulements et lavez-vous le nez avec du sérum afin de débarrasser le nez des mucosités.