Epices : quels bienfaits pour la santé ?

Possédant des vertus reconnues depuis l’Antiquité, certaines épices permettent de réduire les inflammations ou de stimuler le métabolisme. Lesquelles ?

En assaisonnement dans les plats, en décoction ou en compléments alimentaires, les épices peuvent protéger l’organisme et aider à combattre certains virus et maladies.
Quelles épices pour quels maux ? “Une consommation des épices à visée thérapeutique est efficace seulement si la pathologie que l’on traite, est diagnostiquée au préalable par un spécialiste. Pour bénéficier des bienfaits des épices au maximum, il est indispensable de consulter un professionnel et d’en connaître les dosages”, nous explique Claire Marino, naturopathe et sophrologue à Paris. Tour d’horizon (non-exhaustif) des vertus santé des épices.

 

 

Le curcuma, un anti-inflammatoire puissant

 

 

Le curcuma est reconnu pour ses effets anti-inflammatoires“, mentionne la naturopathe. C’est en effet la curcumine, le principe actif présent dans cette épice, qui permet de diminuer l’inflammation, d’améliorer la fonction du foie, de soulager l’irritation du côlon ou encore de participer à la prévention des maladies cardiaques.

 

 

Le cumin contre les troubles digestifs

 

Après un repas trop copieux, le cumin reste un très fidèle allié pour faciliter votre digestion : “le cumin, riche en nutriments et en antioxydants, stimule la vésicule biliaire et le pancréas, et agit dans la digestion des graisses” précise Claire Marino. Cette épice est également une excellente source de fer et de vitamines A, D et C, boostant le système immunitaire et empêchant ainsi les petits coups de fatigue.

 

 

Le gingembre, un bon antispasmodique

 

 

Le gingembre est une racine reconnue pour diminuer les nausées, les vomissements et le mal des transports. Puisqu’il n’a n’a pas d’effets secondaires dangereux, il convient parfaitement aux femmes enceintes qui ont des nausées de grossesse. “Encore plus efficace que le gingembre, la mélisse (consommée fraîche en tisane, en sirop ou en gélule) est une herbe aromatique idéale contre les spasmes”, indique la naturopathe.

Lire aussi :  Astuces et solutions pour réduire le mal des transports

 

 

Le clou de girofle, l’ennemi des douleurs dentaires

 

 

Contenant de nombreux antioxydants, les clous de girofle renferment certains principes actifs antiseptiques qui aident à soulager les douleurs dentaires. “Pour apaiser une douleur dentaire, la décoction de clou de girofle est très efficace. Pour cela, écrasez un clou de girofle dans 25 cl d’eau, puis portez le tout à ébullition en couvrant. Laissez la casserole couverte refroidir une vingtaine de minutes, secouez le couvercle pour récupérer tous les principes actifs du clou et rincez votre bouche avec ce bain matin et soir”. La naturopathe précise “évidemment, si la douleur persiste ou s’intensifie au bout de 2 ou 3 jours, il est indispensable de consulter un dentiste !”.

 

 

Un rhume ? Vite, du curcuma et du poivre !

 

 

Le curcuma, le poivre ou encore le gingembre ont des propriétés anti-bactériennes qui agissent contre certains microbes. La recette quand un rhume commence à pointer le bout de son nez ? “Coupez 1 cm d’une racine de gingembre et faites-la bouillir dans une casserole couverte remplie de 300 ml d’eau pendant 5 min. Laissez refroidir 20 minutes. Ajoutez-y le jus d’un citron, une cuillère à café de curcuma en poudre, une pincée de poivre ainsi qu’une cuillère à café de miel, puis mélangez. Trois verres par jour de ce breuvage feront disparaître ce mauvais rhume !” conclut l’experte.