Le sirop de maïs, présent dans les boissons sucrées, favoriserait les risques de cancer du côlon, selon une étude publiée dans la revue Science.

Plusieurs études scientifiques et de nombreux messages de santé publique rappellent sans cesse que la consommation de boissons sucrées augmentent le risque de maladies cardiaques, de troubles rénaux, d’ostéoporose, de diabète, d’obésité et indirectement de cancers hormono-dépendants comme le cancer du sein ou du côlon. Selon une nouvelle étude menée par des biochimistes et publiée dans la revue Scienceboire des sodas quotidiennement favoriserait en effet le risque de développer un cancer du côlon. L’élément en cause serait le sirop de maïs, un édulcorant peu onéreux qui remplace désormais les sucres naturels de betterave et de canne. Très riche en fructose, en isoglucose ou isoglucosamine, ce sirop agirait comme un ferment sur les cancers du côlon.